Le WE

La filière de la résine de pin reprend du service

Publié le 26 juin 2021 à 13h08, mis à jour le 26 juin 2021 à 14h41
JT Perso

Source : JT 13h WE

La résine de pin est une filière qui est en train de revivre peu à peu dans les forêts du sud-ouest du pays. Aujourd'hui, elle pourrait devenir le remplaçant du plastique.

C'est le fruit d'un travail qu'on avait oublié : celui des bûcherons qui font pleurer les arbres. Ils en récoltent la résine. Chacun des 20 000 arbres exploités par Luc Leneveu va donner quatre litres par an. Une fois distillée, elle forme des cristaux qu'on appelle colophane. Luc Leneveu veut notamment faire revivre ce métier de gemmeur. "La résine était la première ressource de l'Aquitaine avant le bois et ça s'est arrêtée dans les années 1980", précise-t-il.

S'il y en a une qui est incollable sur le sujet c'est Camille Suarez. Depuis deux ans, la designer s'est passionnée pour ce matériau. Elle cherche de nouvelles formules à base de résine de pin. Elle a créé ce laboratoire avec une ambition : valoriser ce matériau à l'échelle industrielle. "Ça a vraiment été un coup de foudre avec ces acteurs de la filière du gemmage. On se rend compte qu'il y a plein de débouchés envisageables", confie-t-elle. La résine retrouve son utilité. Demain, elle pourrait être une alternative aux matériaux de synthèse.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info