La mozzarella est le fromage que nous mangeons le plus, loin devant le camembert.
C'est un produit italien mais on en fait aussi dans nos régions, notamment en Alsace.

Sur la "pizza des anges", le jambon vient bien de Parme, mais la mozzarella n'est pas italienne. Elle est alsacienne. "Le local avant tout. On l'a goûtée et on a dit ok", déclare le pizzaïolo Adrien Faby. Qui dit mozzarella, dit bufflonne. Il y a quatre ans, Michaël a eu le coup de foudre pour ces animaux. Les bufflonnes sont des bovins asiatiques arrivés en Italie il y a plus de 1 000 ans. Des animaux très rustiques.

"Elles demandent beaucoup moins de soins vétérinaires ou autres. Elles tombent rarement malades. Mais après, elles sont beaucoup moins productives : huit litres de lait par jour contre trente litres pour une vache laitière", explique Michaël Christmann. Les deux traites quotidiennes fournissent 200 litres d'un lait beaucoup plus riche que le lait de vache et surtout particulièrement pauvre en cholestérol.

Le domaine des Bufflonnes se développe chaque année. Il compte 120 bêtes aujourd'hui et 150 demain, loin des 300 à 400 animaux recensés en Italie. La demande de mozzarella est telle que souvent les industriels utilisent du lait de vache pasteurisé. Au consommateur de faire son choix.


La rédaction de TF1 | Reportage Jacques Rieg-Brown, Eric Schings

Tout
TF1 Info