Au cœur des régions

La taille des vignes au pied du Pic Saint Loup dans l'Hérault

TF1 | Reportage K. Berg, J.V. Molinier
Publié le 7 janvier 2022 à 13h26, mis à jour le 7 janvier 2022 à 15h28
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

AGRICULTURE - Dans les vignobles, en hiver, on procède à la taille pour que la vigne reparte de plus belle au printemps. Direction l'Hérault pour découvrir l'appellation Pic Saint-Loup.

Sous un soleil d'hiver, les vignobles endormis profitent d'une remise en forme nécessaire avant l'arrivée du printemps. C'est l'heure de la taille pour François Orliac et ses équipes. La taille de janvier est cruciale. La qualité de la future récolte et le goût du vin en dépendent. "C'est une étape très importante dans l'élaboration du futur vin. Notre but à nous, c'est de réguler très parfaitement la production de raisins, dans le but d'avoir le moins possible à intervenir après", explique François.

Le geste est franc, mélange subtil de précision et de délicatesse. Ça fait 25 ans que Lassen Aidi, vigneron, travaille la vigne. Pour lui, la clé d'une taille réussie, c'est l'expérience. "Ça devient un automatisme. Dès qu'on se met devant la souche, on sait quoi faire", lance-t-il.

Dans ce vignoble, chaque vigneron taille plus de 500 pieds par jour. Un travail éprouvant, mais qu'importe, la récompense est là, tout autour d'eux. Dans le Languedoc, la taille va durer jusqu'à la fin du mois de mars. Il sera alors temps pour les raisins de garnir à nouveau les vignes du Pic Saint-Loup.


TF1 | Reportage K. Berg, J.V. Molinier

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info