Les artisans de nos régions
Avec

La tonnellerie, un savoir-faire français

TF1 | Reportage L. Adda, C. Moutot, A. Dubail
Publié le 31 décembre 2021 à 13h24
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

REPORTAGE - Les barriques sont à l'élevage du vin ce que le verre est à sa dégustation. L'activité de la tonnellerie est une spécialité bien française et s'exporte dans le monde entier.

De ses onze hectares de vigne au cœur de la côte chalonnaise, Bruno Lorenzon prend le plus grand soin. Et lorsqu'il s'agit d'élever son vin, cela doit se faire dans les meilleures conditions. Au milieu de ces dizaines de futs, le lieu est idéal pour déguster le millésime 2021 de l'un de ses premiers grands crus. Le vin restera un an dans ces tonneaux en chêne, réservés aux plus grands crus. Ils coûtent cher : en moyenne 750 euros l'unité.

Chaque pièce est unique, fruit d'un travail conjoint entre le vigneron et le tonnelier, qui fait régulièrement le déplacement. "L'échange avec le vigneron, c'est un peu l'âme de ce métier", précise Nicolas Tarteret, président de la tonnellerie de Mercurey (Saône-et-Loire).

Et c'est dans les tonnelleries que tout se joue, plus précisément lors de l'étape délicate de fabrication très physique. Le bois est chauffé et humidifié pour prendre la forme des tonneaux, qui doit être parfaitement étanche et pour répondre aux attentes gustatives des clients. On compte pas moins de 25 étapes jusqu'aux produits finis. Des gestes précis et un savoir-faire qui attire de jeunes générations. Et il faut dire qu'elles n'ont aucune inquiétude sur leur avenir. À Mercurey, la tonnellerie tourne à plein régime : 75 tonneaux fabriqués par jour et le marché français ne représente que 25% de la production.


TF1 | Reportage L. Adda, C. Moutot, A. Dubail

Tout
TF1 Info