Tempête Alex : la désolation dans les Alpes-Maritimes

VIDÉO - Vallée de la Roya : ce nouveau pont va changer la vie des habitants, deux ans après la tempête Alex

par La rédaction de TF1info | Reportage A. Flieller, D. Laborde
Publié le 20 octobre 2022 à 13h17
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

La vallée de la Roya, dans les Alpes-Maritimes, retrouve ses ponts qui avaient été détruits lors de la tempête Alex.
Dans la nuit de mercredi à jeudi, le plus grand d'entre eux, le pont de Caïros, a été positionné.

55 mètres de long, 350 tonnes d'acier et une solidité à toute épreuve... Le pont de Caïros, situé à Saorge, dans les Alpes-Maritimes, et visible dans le reportage de TF1 en tête de cet article, va changer la vie des habitants de la vallée de la Roya. "C'est impressionnant, on se demande même comment c'est arrivé là", commente une passante à la vue de l'infrastructure. 

En réalité, le pont a été construit sur place, en remplacement de celui qui avait été détruit il y a deux ans lors de la tempête Alex. "La charpente a été amenée d'Italie et reconstituée ici. Il est beaucoup plus haut et beaucoup plus long que l'ancien, il n'y a aucun appui dans la rivière", explique Sandra Giordan, contrôleuse des travaux pour la mission de reconstruction de la Roya. Et d'ajouter : "C'est vraiment une passerelle qui va redonner vie à la vallée. Donc c'est un moment d'émotion."

Un chantier à 11 millions d'euros financés par le département

Durant la nuit de mercredi 19 à jeudi 20 octobre, le pont s'est enfin mis en place. Centimètre par centimètre, quatre transporteurs autopropulsés, acheminés pour l'occasion, ont déplacé les 350 tonnes de l'ouvrage. La manœuvre, très délicate, a nécessité le travail de plus d'une cinquantaine de personnes et a pris toute la nuit. C'est un chantier colossal : 11 millions d'euros financés par le département.

Lire aussi

Dans le village, ce jeudi matin, la silhouette d'acier du nouveau pont faisait beaucoup parler. "C'est moche. Quand on est habitué à de la pierre... Par rapport à notre montagne, ça ne va pas trop avec", commentait un riverain face à l'objectif de notre caméra. Et un autre de nuancer : "Le tout est qu'il soit pratique. Après, beau, pas beau..."

Pour sécuriser l'ouvrage et reconstruire la route, il faudra encore attendre quelques mois. Les habitants devraient pouvoir traverser ce pont en janvier prochain.


La rédaction de TF1info | Reportage A. Flieller, D. Laborde

Tout
TF1 Info