Le 13H

VIDÉO - Laguiole VS Thiers : une bataille à couteaux tirés

TF1 | Reportage Perrine Mislanghe, Grégory Udron
Publié le 26 septembre 2022 à 13h12
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

C’est une rivalité qui dure depuis des années autour du couteau de Laguiole.
Le village du même nom dans l’Aveyron demandait une IGP et elle leur a été refusée, au profit de Thiers (Puy-de-Dôme).
Sur place, c'est l'incompréhension.

Des couteaux fabriqués à Laguiole, mais qui ne s’appelleront pas couteaux Laguiole. Depuis cette annonce, Xavier Costes ne décolère pas. "La seule certitude qu’a le client aujourd’hui, c’est que s’il achète un couteau à indication géographique, il ne sera pas fabriqué à Laguiole", déplore l’artisan.

L'industriel au détriment de l'artisanal

Les couteliers de Laguiole (Aveyron) ont décidé de ne pas adhérer à la nouvelle Indication géographique protégée (IGP) attribuée au couteau qui porte pourtant le nom de leur village. Il faut dire que le label autorise des fabricants installés jusqu’à 200 kilomètres de là à utiliser ce nom. Une distance suffisante pour englober la ville de Thiers (Puy-de-Dôme), où 70% des couteaux français sont fabriqués. Le label a privilégié la fabrication industrielle. Mais pour certains, la qualité n’est pas au rendez-vous.

Lire aussi

À Laguiole, c’est l’incompréhension. Cette bataille à couteaux tirés risque de flouer les consommateurs. Sans compter que l'annonce pourrait fragiliser l’économie locale. À ce jour, seuls cinq artisans fabriquent encore leurs couteaux dans le village.


TF1 | Reportage Perrine Mislanghe, Grégory Udron

Tout
TF1 Info