Le 13H

Le centre hospitalier de Draguignan ferme ses urgences la nuit : "On se retrouve en sous-effectif cruel"

TF1
Publié le 28 octobre 2021 à 18h15
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

CONTRAINTE - La situation du centre hospitalier de la Dracénie à Draguignan devient critique, faute de personnel. Les urgences vont ainsi fermer toutes les nuits pendant cinq semaines dès vendredi.

En sous-effectif, c'est un service à bout de souffle. Aux urgences de l'hôpital de Draguignan (Var), il n'y a plus que six médecins, alors qu'ils devraient être trois fois plus pour fonctionner normalement. Depuis des mois, le docteur Frédérique Dewaguet, médecin urgentiste au centre hospitalier de La Dracénie, enchaîne les gardes en 24 heures, un jour sur deux. Un rythme qui n'est plus tenable. "On a donné de nous-mêmes pendant toutes ces vagues successives de Covid pendant un an et demi. Certains praticiens ont quitté l'établissement. On se retrouve en sous-effectif cruel", souligne-t-elle dans le reportage de TF1 en tête de cet article. 

Face à l'état de fatigue des soignants, la direction de l'établissement n'a eu d'autres choix que de fermer les urgences la nuit à partir de vendredi soir. Les urgences vitales seront cependant toujours prises en charge, mais les autres patients seront réorientés vers d'autres structures. Pour les médecins, c'est l'hôpital public qui est malade dans le pays depuis trop d'années.

Lire aussi

Les habitants de la région de Draguignan sont les premiers concernés par cette décision. Ils ont appris la nouvelle ce jeudi. L'accueil des urgences va donc fermer la nuit pour au moins cinq semaines. Un appel est lancé à tous les médecins qui voudraient venir aider l'hôpital.


TF1

Tout
TF1 Info