Au cœur des régions

Le poireau, l’or bleu de Solaize

TF1 | Reportage C. Blampain, J. Chaize
Publié le 15 février 2022 à 13h26
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

C'est la pleine saison du poireau de Solaize, une variété rustique.
Longtemps délaissé, il retrouve tout son intérêt aujourd'hui en cuisine.

C'est un poireau unique aux reflets bleutés, fierté de la commune de Solaize depuis un siècle. Dans la famille de Christophe Greco, on en cultive depuis trois générations. C'est une variété issue d'un croisement entre le poireau du Midi et le poireau de Savoie.

Semé en pépinière et repiqué au mois de juin, il pousse tout l'hiver y compris pendant la période de gel. Délaissé dans les années 80 au profit de variétés standardisées plus faciles à cultiver, le bleu de Solaize fait aujourd'hui son grand retour sur les marchés. À Lyon, il s'échange 2,40 euros le kilo, de quoi ravir les gourmands.

Passionnée de cuisine, Angélique en consomme chaque semaine. À la poêle, c'est avec un peu d'huile d'olive que le bleu de Solaize libère tout son parfum. Allié détox, riche en fer, vitamine C et anti-oxydant, il est très bon pour le foie et la digestion. Un bouquet de verdure dans l'assiette qui séduit toutes les générations. 

Dans les plaines maraîchères de la banlieue lyonnaise, le bleu de Solaize se récolte jusqu'à la fin du mois de mars.


TF1 | Reportage C. Blampain, J. Chaize

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info