Le 13H

Les bénévoles reprennent le cinéma du village de Vervins

TF1 | Reportage M. Fiat. T. Chartier
Publié le 13 janvier 2022 à 13h22, mis à jour le 13 janvier 2022 à 14h54
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

L'essentiel

REPORTAGE - Voici l'histoire d'un cinéma de campagne menacé de fermeture après le départ à la retraite de son projectionniste. La salle aurait pu rester dans l'obscurité sans compter sur la mobilisation d'un groupe de bénévoles.

Lorsque la nuit tombe sur la petite commune de Vervins (Aisne), c'est Edmond Bourgeois qui diffuse la lumière. Il avait treize ans lorsqu'il est entré pour la première fois au cinéma, avec des étoiles plein les yeux. Il a gagné quelques pourboires en plaçant les spectateurs, puis il est devenu projectionniste sur son temps libre.

Des Dix commandements à Titanic, où il lui fallait changer quinze bobines, il a offert à tout son village le plaisir inoubliable des grands moments de cinéma pendant 63 ans. Mais Edmond a décidé de tirer le rideau sur ces belles années. Pas question pour Vervins de perdre son cinéma. Alors le maire a lancé un appel aux bénévoles pour le remplacer. Beaucoup ont répondu présents, comme Hélène, qui diffusera seule son tout premier film, grâce à la formation d'Edmond.

Ce soir, c'est Spiderman, comme dans les grands cinémas. Mais le prix de la place est beaucoup moins cher et les tickets sont ceux de notre enfance, colorés et en carton. Un charme désuet qui donne à cet endroit une place de choix dans le cœur des Vervinois. Edmond peut quitter sa place de l'ombre, grâce à laquelle il a illuminé tant de soirées.