Au cœur des régions

Les grandes marées, une aubaine pour les pêcheurs de moules

TF1
Publié le 27 avril 2021 à 13h31, mis à jour le 27 avril 2021 à 16h53
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

REPORTAGE - Plus qu'un spectacle, les grandes marées sont une joie pour les pêcheurs à pied amateurs de coquillages. Au Portel, ces derniers ont bien été servis.

C'est l'un des meilleurs gisements de la Côte d'Opale. Lorsque les grandes marées libèrent le Fort de l'Heurt au large du Portel (Pas-de-Calais), elles dévoilent au passage un immense terrain de jeu pour les cueilleurs de moules. Christian, 30 ans de pêche à pied, s'est levé à l'aube. À 7h49, la marée est au plus bas et l'on découvre les moules bien accrochées à leur rocher.

Pour les pêcheurs, la réglementation est stricte. La taille minimum des coquillages est de quatre centimètres et on ne peut prélever que cinq litres de moules. Mario, lui, ne manque jamais ce rendez-vous. Sous le soleil, il pense déjà au bon gueuleton qu'il va partager ce midi avec les copains : une bonne moule avec une bonne frite, ainsi qu'un verre de vin blanc.

Michaël, quant à lui, tente la pêche au bar. Il est novice et repartira bredouille mais avec des images plein la tête. Comme tout ce qui est beau, le spectacle est de courte durée. Et il faut être prudent : les grandes marées, c'est jusqu'à jeudi sur la Côte d'Opale.


TF1

Tout
TF1 Info