REPORTAGE - Notre voyage au cœur des îles de l'Atlantique se poursuit. Après Belle-Île-en-Mer, nous découvrons ce mardi le quotidien des habitants de l'île d'Houat (Morbihan) en plein hiver.

Certains jours d'été, on peut compter jusqu'à 400 voiliers au mouillage tout au long de la grande plage d'Houat. Cet hiver, l'endroit est beaucoup plus calme. "Découvrir l'île quand il n'y a personne, c'est un enchantement pour moi. Je ne pourrais plus vivre ailleurs je pense", confie May de Fougerolles, propriétaire du Fort d'En Tal. Cet édifice, qui appartient à sa famille depuis près de 100 ans, a été transformé en chambre d'hôtes et est le seul gite ouvert sur l'île en cet hiver de Covid. Si l'île accueille jusqu'à 2 000 visiteurs par jour en saison haute, les seuls touristes de la semaine sont un groupe d'étudiants.

Aujourd'hui, on débarque plus de poissons que de passagers. Mais "rien ne se vend à cause du confinement", regrette Gwendal Le Roux, patron pêcheur. Avec sa faune et sa flore, l'île hisse un pavillon grand bleu/grand calme, juste pour prouver que l'hiver n'est pas que tempête et coups de vent. En soirée, la mer est un miroir, un lac, pour ces chalutiers qui mettent le cap à l'ouest pour rejoindre l'autre île voisine, Belle-Île-en-Mer.

Ce sujet du 13H vous intéresse ? Découvrez le podcast "Au cœur des Régions" de Jean-Pierre Pernaut

Écoutez ce podcast votre plateforme d’écoute préférée :

Sur APPLE 

Sur SPOTIFY

Sur DEEZER

Jean-Pierre Pernaut vous propose de traverser de magnifiques paysages, de découvrir des traditions et des terroirs gourmands. Partez à la rencontre de personnages passionnés et d’histoires passionnantes. Un voyage sonore pour goûter au charme et aux richesses de notre beau pays.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info