Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Lille : pour lutter contre l'isolement des étudiants, des architectes prêtent leur bureau

LT
Publié le 12 février 2021 à 13h19, mis à jour le 25 février 2021 à 12h01
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

SOLIDARITÉ – Les jeunes sont touchés de plein fouet par les conséquences de la crise sanitaire. Comment aider les étudiants à sortir de l'isolement ? Une solution a été trouvée à Lille où un cabinet d’architecture prête ses locaux et son matériel.

Pour remédier à l’isolement des étudiants, le cabinet O Architecture, à Lille, a décidé de leur ouvrir ses portes afin qu’ils puissent travailler leurs cours. "On a de la place parce qu’on a de très grands bureaux et pas mal de postes libres", nous explique Victor Lasch, gérant associé du cabinet.  

L’agence met donc à disposition des étudiants un bureau et le wifi mais aussi la salle de convivialité, la cuisine équipée et la machine à café.

Un petit lien social qui fait du bien

Marie Cappelle, étudiante

Marie profite du dispositif. Elle est reconnaissante envers le dirigeant à l’initiative du projet. "Être enfermée dans sa chambre, ça devenait compliqué. On ne voit personne donc quand j’ai vu l’initiative, j’ai trouvé que c’était une bonne idée. Ça me permet de sortir de chez moi, de rencontrer d’autres personnes, de retrouver un petit lien social qui fait du bien surtout en ce moment", nous confie-t-elle.  

Camille, elle, vit en colocation et ne souffre donc pas d’isolement mais elle en avait marre de travailler chez elle à longueur de journée. "On s’était dit qu’on irait travailler dans les cafés ou les espaces posés du style bibliothèques mais là pour le moment on est un peu coincés chez nous donc ça nous permet de pallier un peu à la routine."

Une idée qui en a inspiré d’autres

Chaque jour, huit étudiants sont accueillis dans les locaux. L’idée, lancée il y a trois semaines sur les réseaux sociaux, a été consultée plus de 100.000 fois. A force de cohabiter, les salariés et les étudiants ont créé des liens. "C’est surtout le midi qu’on parle pas mal, on échange sur nos expériences", nous raconte un salarié. "Ça rythme les journées entre travail et moments partagés avec d’autres", affirme une autre salariée.

Lire aussi

En quelques semaines, la bonne idée a fait du chemin. En effet, une dizaine d’autres entreprises ont également ouvert leurs portes redonnant un peu plus le sourire aux étudiants. À Mons-en-Barœul, près de Lille, La Station, espace de coworking, a décidé de se lancer. Là, les étudiants travaillent s’ils le veulent mais ils ne sont pas obligés. L’entreprise met à disposition son espace détente avec jeu de fléchettes, baby-foot, canapés et machine à café.


LT

Tout
TF1 Info