Le 13H

"Massacre à la tronçonneuse" : des centaines d'arbres centenaires volés en Ariège

M.D.
Publié le 18 mars 2021 à 17h18, mis à jour le 18 mars 2021 à 17h30
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

CAMBRIOLAGE SAUVAGE - Des centaines d'arbres, dont des chênes centenaires, ont été abattus et volés dans une forêt privée de l'Ariège. Les propriétaires accusent des bûcherons espagnols.

Des souches et des branches qui jonchent le sol, voilà tout ce qu’il reste de cette forêt de Perle-les-Castelets, en Ariège. En quelques semaines, des centaines de chênes centenaires et de sapins ont été rasés illégalement sur plusieurs parcelles de ce domaine privé. "Un véritable massacre à la tronçonneuse", selon les mots d'Yves Rameil, l'un des propriétaires, qui ne cache pas sa colère face ce "désastre".

Un matin, Yves Rameil et son épouse entendent des bruits de tronçonneuse provenant de leur terrain. Ils décident d’aller voir de plus près ce qu’il s’y passe. "En arrivant, on a trouvé quatre bûcherons en train de couper nos chênes centenaires dans notre parcelle", relate Hélène Rameil. D’après la propriétaire, selon qui "un bûcheron expérimenté, avec le bon matériel, est capable d'écorcer un chêne en moins de 4 minutes", les auteurs de ce larcin venaient d’Espagne.

Ils l'ont déjà fait ailleurs. Mais personne n’a rien dit. Nous, on compte bien aller jusqu’au bout

Gérard Durant, le maire de Perles-et-Castelet

Alerté par le couple, le maire s'est rendu sur place pour leur demander de partir. Mais les quatre individus sont revenus à la nuit tombée et ont embarqué une trentaine de troncs d’arbre dans leur camion. "C’est grave, et maintenant il va falloir tout dégager pour dépolluer le terrain", déplore Jean-Pierre Rousseu, adjoint au maire (SE) de Perles-et-Castelet (Ariège). Dans l’Ariège et dans l’Aude, d’autres communes ont été victimes de vols de bois ces derniers mois.

À Perles-et-Castel, les douze propriétaires concernés ont décidé de créer une association et de porter plainte avec la mairie. "On ne peut pas rester sans rien faire après ce massacre", estime Gérard Durand, le maire (SE) de Perles-et-Castelet. "Ils l'ont déjà fait ailleurs. Mais personne n’a rien dit. Nous, on compte bien aller jusqu’au bout", martèle l'édile. Pour éviter d’autres vols, l’accès au chemin forestier est désormais bloqué. Les gendarmes, eux, poursuivent leurs investigations.


M.D.

Tout
TF1 Info