Quand on le peut, il faut monter en altitude pour faire baisser la température.
Perdre quelques degrés c'est agréable.

À 1 700 mètres d'altitude, ce sont dix degrés en moins. Au col des Annes, les randonneurs ne ressentent pas la canicule. "Ici, en altitude, c'est la fraîcheur. C'est ça qui est agréable. La température est quand même relativement supportable", explique l'une d'entre eux. Après deux heures de marche, un groupe de Haut-Savoyards a trouvé une place à l'ombre pour pique-niquer. Ils comptent passer la journée sur les sentiers à admirer les paysages d'été.

Un peu plus bas au Grand-Bornand (Haute-Savoie), certains ont opté pour une baignade à la piscine du village. "Comme il fait très chaud, c'est plus agréable d'être dans l'eau", lance l'une des baigneurs. Autre petit plaisir des grosses chaleurs : un cornet de glace au goût toujours plus étonnant.

Avec les fortes températures, le premier réflexe est de rejoindre les points d'eau. Nous décidons alors de nous rendre au lac de la Cour perdue au milieu des alpages. C'est un endroit paisible à 1400 mètres d'altitude et où la température ne dépassera pas les 25 degrés ce vendredi après-midi.


TF1 | Reportage S. Agi, F. Marchand

Tout
TF1 Info