Le 13H

Orgue de barbarie : un orchestre à lui tout seul

TF1 | Reportage I. Blonz, J. Pasquier
Publié le 18 octobre 2022 à 13h34
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Notre collectionneur du jour à une passion qui n'est pas banale.
Il est fasciné par les orgues de barbarie, qu'on entendait dans les bals populaires et dans certains cafés.

Gérard Mougin n'est pas musicien, mais la musique occupe tout son temps de retraité. Depuis dix ans, il s'est pris de passion pour cet instrument hors du commun, l'orgue de barbarie. Cette boîte à musique s'est imposée dans les cafés et les bals à la fin du XIXème siècle. Elle fonctionne grâce à des cartons perforés qui font office de disque. Un orchestre automatique, exceptionnel pour l'époque.

Gérard connaît tout de ses orgues. Il en possède six qu'il a récupérés dans plusieurs régions de l'Hexagone. Cet ancien chef d'entreprise les rénove et leur donne une seconde jeunesse. Ce jour-là, il a reproduit un vieux carton, inutilisable car dévoré par le temps et l'humidité. Il aime bricoler et le fait aussi pour entretenir la mémoire de nos traditions.

Une fois rénovés, le retraité les expose. Dans une salle des fêtes, il présente pour la première fois la plus belle pièce de sa collection, un orgue de huit mètres de long. L'instrument intrigue et intéresse les visiteurs. Beaucoup n'en avaient jamais vu de leur vie. Le temps d'une soirée, l'orgue nous ramène sur les pas de nos aînés, pour raviver l'ambiance populaire des bals dansants.


TF1 | Reportage I. Blonz, J. Pasquier

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info