Au cœur des régions

Plaisirs retrouvés sur l’Aubrac

TF1 | Reportage F. De Juvigny, J.V. Molinier, A. Delabre
Publié le 1 juin 2022 à 13h38, mis à jour le 1 juin 2022 à 15h54
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Ce qu'il y a de fabuleux sur ce plateau de l'Aveyron, c'est qu'il se transforme avec les saisons.
Ces jours-ci, l'Aubrac est couvert par endroits de narcisses.

Une semaine par an après la saison des jonquilles, les collines de l'Aubrac blanchissent. C'est la saison des narcisses, mais la fleur se fait de plus en plus rare car il fait trop chaud et il y a trop de rats taupiers. Ces rongeurs les empêchent de pousser depuis leurs galeries.

Quand la brume se dissipe, les pèlerins apparaissent du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Depuis le réveil, ils ont 25 kilomètres dans les jambes, des ampoules aux pieds, mais l'esprit léger, car le décor les porte.

Seul au loin, on aperçoit le buron de Camejane et son toit de lauze. Cette bâtisse abritait autrefois la fabrication du fromage, et aujourd'hui, son affinage. Maurice Ramon, est le fils du dernier buronnier à traire ses vaches ici. Le brassage de l'aligot s'est également transmis. Il faut maintenir le chaudron avec un bâton et aérer l'aligot sans repos, car attention s'il cuit, c'est fini. Un plat de caractère, comme la terre à laquelle il appartient. Dans quelques jours, la saison des narcisses sera terminée.


TF1 | Reportage F. De Juvigny, J.V. Molinier, A. Delabre

Tout
TF1 Info