Notre-Dame de Paris : la résurrection de la cathédrale après l'incendie

Reconstruction de Notre-Dame : des chênes remarquables sciés en Mayenne

TF1 | Reportage F. Leenknegt, G. Bellec, J. Lachat
Publié le 16 décembre 2021 à 13h16, mis à jour le 15 avril 2022 à 12h43
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

REPORTAGE - La reconstruction de Notre-Dame de Paris commence ce jeudi. Les chênes remarquables qui ont été choisis pour le "tabouret de la flèche" de la cathédrale sont transformés depuis ce matin en Mayenne.

Elle a beau s'appeler la scierie des géants, jamais elle n'avait à abriter des chênes aussi longs. En effet, 22 mètres sous le hangar s'engagent, prêts au débitage. Yeux et caméras braqués sur la machine qui semble glisser sans émotion sous l'écorce, mais l'arbre se laisse faire comme s'il avait saisi son destin. Tous regardent s'accomplir la découpe par tronçon de 36 cm, destinés à établir ce qu'on appelle le "tabouret de la flèche". C'est le socle qui va lui permettre de s'ériger droite et fière vers le ciel, et pour laquelle en mars dernier nous avons regardé, éberlués, ces arbres tomber de tout leur long.

Sélectionnés pour leur taille, au-delà des 20 mètres en forêt de Bercé, (Sarthe), il fallait contempler ces géants à terre. Chênes plantés il y a quatre fois cent ans, troncs d'un mètre de diamètre exceptionnel, qui doivent désormais passer aux mains des charpentiers. Il s'agira alors de se référer à des plans historiques laissés par leurs ancêtres pour rebâtir à l'identique la flèche. Un pur ornement qui fait la signature de la cathédrale avec sa coque et ses apôtres sauvés de l'incendie, et qui l'attendent.


TF1 | Reportage F. Leenknegt, G. Bellec, J. Lachat