Le 13H

"C'est notre fille" : l’étonnante histoire d'une gorille adoptée par un couple de la Loire

LT
Publié le 25 juin 2021 à 9h50
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

PASSION - Pierre et Éliane Thivillon sont aux petits soins pour les animaux de leur zoo de Saint-Martin-La-Plaine, dans la Loire. Et plus particulièrement pour Digit, femelle gorille aujourd’hui âgée de 21 ans, qu’ils considèrent comme leur fille.

Digit, aujourd’hui âgée de 21 ans, a longtemps été privilégiée par ses sauveurs. Pendant près de 18 ans, cette femelle gorille a passé toutes ses nuits dans la chambre de Pierre et Éliane Thivillon. "Ce n’est pas toujours accepté par des confrères qui considèrent que ce sont des animaux sauvages, que l’on ne doit pas apprivoiser. Oui mais quand vous êtes en face d’un petit gorille, vous vous dites ‘ou je m’en occupe ou il meurt’. Le choix est vite fait, et donc vous vous faites piéger", raconte Pierre à TF1 dans le reportage ci-dessus. Chaque matin, Digit savourait le petit déjeuner avec eux avec, au choix, un biscuit au chocolat ou un croissant. 

Une scène de la vie quotidienne dans la maison de ce couple qui n’a jamais souhaité avoir d’enfant, mais qui cultive des liens très forts avec les animaux. C’est cette passion qui, en 1971, les a poussés à créer un parc zoologique à Saint-Martin-La-Plaine, dans la Loire. En octobre 1999, Pamela, la maman de Digit, refuse de nourrir son nouveau-né. Pierre et Éliane tombent sous le charme du rejeton. "C’était notre bébé, on l’a recueillie, elle pesait un kilo et demi", explique Pierre, qui parle encore de l'animal comme de sa "fille". 

Aujourd’hui, l’avenir de Digit préoccupe beaucoup son père adoptif. "Le fait qu’elle ait été élevée comme ça avec nous fait qu’aujourd’hui, elle a beaucoup de mal à accepter la dominance d’un mâle. Nous sommes en train d’essayer de la déshabituer à vivre trop près de nous parce qu’un jour, nous ne serons plus là", affirme Pierre. 

Un chimpanzé a remplacé Digit dans la maison

Désormais, les contacts se font à travers une grille sans pour autant compromettre les échanges. "Par exemple, si la nuit elle a soif, elle va se réveiller et faire des 'bisous'. Alors je vais lui dire ‘tu as soif ?’ et elle va grogner, donc je sais qu’elle a soif", poursuit Pierre. 

Alors qu’ils s’étaient promis de ne pas réitérer l’expérience, l’histoire se répète. Depuis maintenant sept ans, c’est désormais Thaïs, un chimpanzé, qui a élu domicile dans la maison du couple. "Tous les matins, je passe une heure près de lui entre 8 et 9", assure le nouveau papa du petit singe. 

À côté du zoo, Pierre a créé l’association Tonga : un refuge provisoire pour les animaux sauvages saisis ou abandonnés. Concernant l’avenir du parc, il a déjà tout prévu. Son équipe prendra le relais auprès des animaux lorsqu’il n’aura plus la force de s’en occuper. 


LT

Tout
TF1 Info