"Heureusement qu'ils étaient là" : une automobiliste piégée par la mer sauvée in extremis dans le Finistère

par La rédaction de TF1info | Reportage Julie Jeunemaître, Julien Denniel
Publié le 29 mars 2024 à 13h56, mis à jour le 29 mars 2024 à 14h37

Source : TF1 Info

Une route reliant Carantec à l'île Callot, dans le Finistère, n'est découverte qu'à marée basse.
Une automobiliste s'y est retrouvée cernée par la marée, avant d'être secourue par un jeune couple.
Le JT de TF1 retrace ce sauvetage héroïque.

C'est une route qui relie Carantec (Finistère), sur le continent, à la petite île Callot. Mais seulement à marée basse. Quand l'eau remonte, elle recouvre le passage et les voitures peuvent se retrouver piégées, comme ce véhicule mardi dernier. Ce jour-là, la conductrice s'engage sur le passage, avant de se faire emporter par les flots. Une jeune femme qui fait la route à pied filme alors la scène. Et son conjoint court pour  porter secours à la conductrice.  

TF1

La jeune femme, Gaël Hervé, raconte la suite dans le reportage à retrouver en tête de cet article : "Il décide d'essayer d'ouvrir la porte, mais avec la pression de l'eau... en plus, il y avait de l'eau dans la voiture qui commençait à monter, elle arrivait à peu près au ventre de la dame. Et donc ils réussissent à ouvrir tous les deux la porte, elle poussait et lui tirait. Et voilà, il a réussi à sortir la dame de la voiture".  

Pascal, qui habite à l'entrée du passage, a suivi le sauvetage. "C'était assez impressionnant de voir ça, et c'est forcément héroïque, sachant que l'eau ne doit pas être très, très chaude en ce moment, commente-t-il face à notre caméra. C'est fantastique. Heureusement qu'ils étaient là."

En août dernier, surpris par la mer, un autre habitant s'était lui aussi retrouvé coincé sur les rochers. Ce genre d'accident est fréquent ici, les Carantécois en sont témoins chaque année. "Il y en a bien quatre ou cinq par an, nous assure l'un d'eux. J'en ai vu d'autres flotter, il y a même eu des camping-cars qui flottaient, ou un car de touristes allemands tout neuf qui a passé la marée sous l'eau...

Les horaires de passage sont pourtant indiqués de part et d'autre de la route. "Il y a des panneaux qui indiquent avec des photos qui sont assez suggestives, donc normalement, on ne devrait pas se laisser avoir", souligne un homme dans sa voiture.

Le véhicule a été récupéré le lendemain par une dépanneuse, une fois la mer repartie. La conductrice, une habitante de Carantec, est saine et sauve. 


La rédaction de TF1info | Reportage Julie Jeunemaître, Julien Denniel

Tout
TF1 Info