Le 13H

VIDÉO - Plus de 50.000 PV en deux semaines : le "radar fou" flashait dans le mauvais sens

par Julien MOREAU | Reportage Cécile Madronet, Pascal Schély
Publié le 25 janvier 2023 à 16h53
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Un radar présent sur la commune de Sargé-sur-Braye, dans le Loir-et-Cher, a flashé à 54.000 reprises en 15 jours.
La préfecture reconnaît une erreur de réglage et remboursera les conducteurs qui ont déjà payé leur amende.

Un record de flashs qui pourrait finir dans le Guiness Book. Depuis le 10 janvier dernier, un radar tourelle a enregistré pas moins de 54.000 excès de vitesse sur la Départementale 357, entre Le Mans et Orléans. A priori, les limitations de vitesse y sont très claires : dans un sens, la route est limitée à 70 km/h, de l'autre, il ne faut pas dépasser les 90 km/h. Mais le fameux radar tourelle a été retourné... et mal reconfiguré. 

Résultat, les automobilistes circulant sur le côté censé être limité à 90 km/h, mais sanctionné dès 70 km/h par le radar, ont écopé de flashs en série. "Quand on vient de Saint-Calais, si on ne fait pas attention, on se fait avoir", résume une habitante de la région dans le reportage de TF1 en tête de cet article. 

Lire aussi

Au total, depuis le 10 janvier, le radar a flashé 1.000 fois plus que l'an dernier sur la même période. René, premier adjoint de la commune de Sargé-sur-Braye (Loir-et-Cher), où est installé le radar tourelle, a reçu quatre contraventions, une pour lui et trois pour son épouse. "45 euros et 1 point en moins à chaque fois, ça fait 190 euros et 4 points", calcule-t-il. Depuis, il surveille sa factrice tous les jours, car cette semaine, elle distribue encore des PV. Les radars tourelles n’émettant pas de flash visible, les habitants de la commune ne savent pas à quoi s'en tenir. 

La préfecture reconnaît son erreur : le radar était tout simplement mal réglé. La mairie relaie les instructions et les contraventions vont être annulées. "Les personnes qui ont déjà payé les PV seront remboursées, et pour ceux qui n'ont pas encore payé, surtout qu'ils ne paient pas, ils auront un courrier qui leur expliquera comment faire", explique Martine Rousseau, la maire de Sargé-sur-Braye.  Le "radar fou", quant à lui, est reconfiguré depuis lundi. Les excès de vitesse constatés sont donc de nouveau tout à fait valables.


Julien MOREAU | Reportage Cécile Madronet, Pascal Schély

Tout
TF1 Info