VIDÉO - Pyrénées-Orientales : dans un village isolé, une voiture électrique proposée en libre-service

par M.T | Reportage Julien Roux, Axel Charles-Messance
Publié le 9 avril 2024 à 11h04

Source : JT 13h Semaine

À Prugnanes (Pyrénées-Orientales), les habitants ont la possibilité de louer une voiture électrique mise à leur disposition à l’entrée du village.
Une initiative dont le but est de réduire le budget essence des habitants, de pallier le manque de stationnement dans la commune, mais aussi de préserver l'environnement.

Prugnanes, 80 habitants, n'est desservi par aucun transport public. On y trouve en revanche un service unique, la toute première voiture électrique en libre-service des Pyrénées-Orientales. "Voilà la voiture !", lance Michel, planté devant ce véhicule d'un nouveau genre. Une démarche dont le but est de faire des économies, lui qui a toujours utilisé une voiture diesel. "Quand je vais à Perpignan, ça me coûte quinze euros minimum, alors que là ça va me coûter quatre euros", se réjouit-il dans le reportage en tête de cet article. 

Afin d'appréhender ce nouvel engin, Michel a demandé conseil à Dominique, qui conduit cette voiture près de trois fois par semaine. Réservation sur Smartphone, récupération des clés... ces démarches n'auront bientôt plus de secret pour Michel. Habitué à la boîte manuelle, il doit également se familiariser à l'automatique. "C'est un peu surprenant au départ, mais on s'y fait vite", encourage Dominique. 

Je vais essayer de l'utiliser le plus possible
Michel, habitant de Prugnanes

La voiture a une autonomie de 180 kilomètres, de quoi convaincre Michel de privilégier l'électrique au diesel. "Je vais essayer de l'utiliser le plus possible, parce que même pour aller chez le docteur, c'est trop intéressant", insiste ce convaincu.

Au centre du village néanmoins, tout le monde n'a pas encore franchi le pas. "Moi, je me sers souvent de ma voiture pour aller chercher du matériel de construction, c'est vrai qu'elle n'est pas trop adaptée pour aller mettre des planches ou parpaings", explique un habitant. "Quand la voiture n'est pas disponible, il faut bien qu'on ait une voiture si on a besoin de se déplacer", renchérit une autre dans le reportage ci-dessus. 

Ce service, mis en place depuis octobre, coûte à la commune de Prugnanes près de 700 euros par mois. Il est financé à 100% par le village, grâce aux revenus générés par les neuf éoliennes installées sur le territoire communal. "Elles nous rapportent 100.000 euros par an, ça nous permet de faire pas mal de projets sur le village, dont la voiture électrique qui est une expérimentation sur trois ans", détaille le maire Pierre-Henri Bintein. 


M.T | Reportage Julien Roux, Axel Charles-Messance

Tout
TF1 Info