VIDÉO - Loire : ici, nourrir les pigeons peut vous valoir une amende de 450 euros

par La rédaction de TF1 | Reportage Christophe Buisine, Éric Nappi
Publié le 5 mai 2023 à 15h43

Source : JT 13h Semaine

De nombreuses villes de France sont envahies par les pigeons.
Certaines municipalités ont décidé de réagir en interdisant de les nourrir.
À Roanne, dans la Loire, les contrevenants s'exposent désormais à une lourde amende.

Ils ont envahi la ville, les balcons, les églises, et même les cours intérieures. "C'est vraiment scandaleux de voir ça. Je ne sais pas ce qu'on peut faire pour enlever ce fléau", peste Johan, gérant d'un immeuble du centre-ville de Roanne (Loire). Une fois par mois, il fait venir un prestataire pour nettoyer les fientes des pigeons. En vain : "Ça a été fait il n'y a même pas dix jours", se désole-t-il en montrant l'état de sa cour.

 

Alors, la mairie a décidé de sévir et de mobiliser sa police municipale. Le règlement sanitaire départemental stipule qu'il est défendu de nourrir les animaux sauvages ou errants. À Roanne (Loire), cette interdiction est désormais appliquée à la lettre. "Les contrevenants risquent une amende pouvant aller jusqu'à 450 euros", explique un policier. 

Les chats errants également concernés

De la répression, mais aussi de la prévention : Coraline, référente animale pour la ville, va à la rencontre des habitants pour leur expliquer la mesure. Si ses interlocuteurs comprennent qu'il est important d'agir, c'est le montant de la contravention qui interpelle. "Prendre une amende de 450 euros, ça peut coûter cher pour un bout de pain donné à un pigeon, mais après, il y a aussi ce côté ou c'est normal pour le bien-être dans la ville", réagit une jeune femme. "Verbaliser les gens, ça me gêne toujours. On ne peut pas verbaliser pour tout et n'importe quoi", lance de son côté une passante.

Le règlement s'applique également aux chats errants. Pour éviter leur prolifération, les nourrir est prohibé, sauf dans des abris conçus spécialement à cet effet : si la ville a décidé d'utiliser la manière forte, elle tente aussi la main aux amoureux des animaux.


La rédaction de TF1 | Reportage Christophe Buisine, Éric Nappi

Tout
TF1 Info