Dans la nuit de mardi à mercredi, de nombreux habitants de Montpellier ont été réveillés par un bruit assourdissant.
L'armée de l’Air a confirmé ce mercredi matin qu'il s'agissait d'un Rafale qui a franchi le mur du son.
Pourquoi en pleine nuit et dans quelles circonstances ?

La nuit dernière, de nombreux habitants de Montpellier (Hérault) ont été réveillés en sursaut par un bruit assourdissant qui a raisonné dans toute la cité, et même au-delà. Une équipe du 13H de TF1 s’est rendue sur place pour interroger des habitants sur l’origine de ce tapage nocturne. "Sur le moment, j’ai cru que c’était un énorme coup de vent", raconte une jeune femme dans la vidéo en tête de cet article. "Au début, j’ai cru que c’était une moto qui avait explosé", témoigne un autre riverain. "Je ne savais pas si j’avais rêvé ou si c’était réel", confie une troisième. 

"Opération Poker"

C’est dans le ciel que la réponse se trouve. À 1h12 très exactement, un avion de combat de type Rafale a franchi le mur du son, en atteignant la vitesse supersonique de 1224 kilomètres par heure. La détonation a été entendue à plusieurs kilomètres à la ronde, car l'avion volait de nuit et à basse altitude. Or ces conditions ont pour effet d'amplifier le son. L'armée de l'Air et de l'Espace menait un exercice militaire, sous le nom de code "opération Poker", consistant à une simulation de raid avec des avions capables de transporter des missiles nucléaires.

"Les opération Poker sont réalisées généralement de nuit, car c'est l'environnement qui est le plus exigeant. Donc, on s'entraîne au plus dur finalement pour être capable de réaliser cette mission quelles que soient les conditions météos", explique, au micro de TF1, un porte-parole de l'armée de l'Air et de l'Espace, Yann Malard. Des dizaines d'aéronefs ont été mobilisés pour mener à bien cette simulation. Des Rafale, mais aussi des avions ravitailleurs ou de transport, ont ainsi décollé à différents endroits de l'Hexagone. Ce type d'exercice a lieu quatre fois par an, sans que les dates ne soient précisées à l'avance. La dernière fois, c'était en 2021 dans la Creuse.

Ce mercredi 24 mai peu avant midi, deux avions de combat Rafale ont par ailleurs survolé le sud de Paris à deux reprises, provoquant un vacarme qui, là aussi, a surpris de nombreux habitants. Il s'agissait cette fois d'un exercice en vue d’une cérémonie militaire qui aura lieu ce dimanche 28 mai, à Marne-la-Coquette (Hauts-de-Seine), où se trouve le Mémorial de l'Escadrille La Fayette. Tous les ans, deux cérémonies rendent hommage aux pilotes américains qui "donnèrent leur vie durant la Première Guerre mondiale, sous uniforme français, avant l’entrée en guerre des États-Unis", peut-on lire sur son site internet.


M.D. | Reportage vidéo TF1 Ignacio Bornacin, avec sur place Aurélie Erhel et Manon Scarzello

Tout
TF1 Info