"Un cadeau du ciel" : ces deux communes bretonnes héritent d'un (gros) legs

par JC | Kevin Gaignoux, Morgane Briens
Publié le 29 février 2024 à 18h31

Source : JT 13h Semaine

Saint-Avé (Morbihan) et Saint-Jouan-de-l'Isle (Côtes-d'Armor) viennent d'hériter chacune de plusieurs centaines de milliers d'euros grâce à deux testaments.
Une équipe de TF1 est allée à la rencontre de leurs maires et habitants.

Un million trente-quatre mille euros. C’est le montant du legs reçu par la commune bretonne de Saint-Avé (Morbihan). "C’est un petit peu un cadeau du ciel", affirme un habitant. Anne Gallo, la maire (divers gauche) de Saint-Avé, remercie un habitant de cette ville de 12.000 habitants d’avoir légué cette somme représentant 10% de ses finances annuelles. "Le donateur est un homme remarquable de Saint-Avé décédé le 25 décembre, donc c’est un vrai beau cadeau auquel on ne s’attendait pas", confie-t-elle auprès de TF1. La fortune de cet habitant devrait financer plusieurs chantiers : un bâtiment périscolaire et la rénovation de la médiathèque.

Un autre village breton, Saint-Jouan-de-l'Isle (Côtes-d'Armor), vient lui aussi de recevoir un généreux legs : près d'un million d'euros. Celui-ci provient d’une donatrice qui n'a jamais habité la commune et dont le nom ne disait rien aux habitants. La mairie a finalement découvert que la tombe familiale de cette dame se trouvait dans le village. 

Environ 100 millions de dons par an

La généreuse donatrice n’a fait qu’une seule demande à la commune de Saint-Jouan-de-l'Isle : que sa tombe soit régulièrement fleurie. Le maire (sans étiquette) Gilles Coupu doit décider comment attribuer cet héritage. Parmi les options sur la table : recréer un commerce ou rénover la maison des associations.  Gilles Coupu préfère prendre son temps afin de ne pas "gaspiller" cet argent et d’en faire "quelque chose qui dure dans le temps"

Les communes françaises reçoivent environ 100 millions d’euros de dons chaque année. Parmi les autres communes ayant récemment reçu des legs figure notamment Sainte-Solange, dans le Cher. En 2008, le village de Rouez, dans la Sarthe, avait quant à lui hérité d’une somme record : 38 millions d’euros. 


JC | Kevin Gaignoux, Morgane Briens

Tout
TF1 Info