Le 13H

VIDÉO - Sœur Albertine, la religieuse qui parle sans filtre sur les réseaux sociaux

TF1 | Reportage Manon Debut, Arnaud Ifergane
Publié le 15 septembre 2022 à 16h49
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

La démarche de Sœur Albertine est étonnante : elle utilise les réseaux sociaux pour répondre à toutes les questions que l'on peut se poser sur la religion.
Le JT de TF1 est parti à la rencontre de cette jeune femme de 27 ans.

C'est une jeune femme à l'aise dans ses baskets. Ce matin-là comme tant d'autres, sa journée commence par un jogging sur les quais de Saône. Mais la suite n'a rien d'ordinaire : c'est une aube qu'Albertine enfile pour poursuivre sa journée. Cela fait trois ans qu'elle est devenue sœur dans la communauté catholique du Chemin Neuf. Depuis quelques mois, elle consacre sa vie à Dieu, mais aussi à ses dizaines de milliers d'abonnés sur Instagram et TikTok.

Plusieurs fois par semaine, elle partage son quotidien sur les réseaux sociaux. Le reste du temps, Albertine tient l'aumônerie d'un lycée privé de Lyon. Sa mission : être au contact des élèves, et leur proposer des ateliers autour de la foi. Elle saisit chaque moment pour être accessible, autour d'une table de ping-pong ou dans son bureau. "On casse la barrière du fait qu'elle soit religieuse et nous lycéens", dit un élève de l'établissement. "Elle nous comprend parce qu'elle est sur les réseaux, donc on peut lui parler de toutes les thématiques", ajoute un autre. 

Lire aussi

Vie familiale, tenue vestimentaire, rapports sexuels... Elle répond à toutes leurs questions, sans tabou. "J'aime bien aller là où on ne nous attend pas, être un tout petit peu provocante, répondre aux questions, et surprendre", explique-t-elle.  

Et pour surprendre, soeur Albertine sait comment faire, en témoigne cette vidéo sur une planche de kitesurf. Et elle est aussi à l'aise agenouillée dans la chapelle. Trois heures de prière chaque jour, un destin qu'elle n'aurait pas imaginé quelques années plus tôt. "Devenir religieuse pour moi, c'était vraiment une surprise, assure-t-elle. Et pour mon entourage aussi, je n'étais pas le stéréotype de celle qui allait devenir religieuse". 


TF1 | Reportage Manon Debut, Arnaud Ifergane

Tout
TF1 Info