SOS Villages

SOS Villages : le bel exemple d'une reprise de boulangerie en Haute-Vienne

Reportage Carlo Paredes et Emmanuelle Sarre
Publié le 9 novembre 2021 à 13h18
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

SOS VILLAGES - Cela fait dix ans que l'opération existe et souvent elle cache de très belles histoires de transmission. Celle de cette reprise en Haute-Vienne en est un exemple parmi tant d'autres.

Le passage de relais officiel aura lieu le 1er décembre, mais à Saint-Amand-Magnazeix, 500 habitants, les nouveaux boulangers sont déjà presque chez eux. Fonctionnement des machines et conseils en tous genres, Gregory Auneveux est à l'écoute de Denis Collet, bientôt à la retraite après 36 ans d'activité ici.

La reprise s'est faite quelques mois après la diffusion d'un reportage au 13H de TF1 pour les dix ans de SOS Villages. Comme Grégory, une trentaine de personnes de tout l'Hexagone s'étaient montrées intéressées. Et dans le village, cette arrivée ne passe pas inaperçue.

Stella Leçon, elle, se dit prête à attaquer les douze heures de travail quotidien qui l'attendent. Car, en plus d'accueillir les clients, il y a de quoi faire dans les villages alentour. Elle devra en effet parcourir 500 kilomètres par semaine, qui représentent les trois quarts du chiffre d'affaires. D'ailleurs, le service est plus pratique pour les hameaux isolés. Un rendez-vous désormais incontournable que l'on attend presque aussi impatiemment que le boulanger lui-même.


Reportage Carlo Paredes et Emmanuelle Sarre

Tout
TF1 Info