Déserts médicaux : quand les communes se font la guerre pour attirer les médecins

par La rédaction de TF1 | Reportage : Nawal El Hammouchi, Christophe Nieulac, Emmanuelle Coppo
Publié le 3 mai 2023 à 11h32, mis à jour le 30 août 2023 à 15h04

Source : JT 20h Semaine

Les communes rurales cherchent désespérément des médecins.
Il en manquerait, au moins 6000 à la campagne.
Les élus font de la surenchère, pour attirer les très rares candidats.

Breuillet, petite commune de 3000 habitants en Charente-Maritime, n'a plus de médecin généraliste et le vide se fait ressentir au pôle santé du village. La médecin a quitté la commune l'été dernier, pour rejoindre le village voisin. Elle s'était engagée à rester cinq ans. Elle n'est restée que deux ans et son départ a toujours du mal à passer.

L'intéressée, qui n'a pas voulu répondre à nos questions, s'est installée à Nieulle-sur-Seudre. Elle est partie, car le loyer est là-bas 100 euros moins cher. À Breuillet, elle payait 600 euros par mois. Et puis dans cette commune, un centre de santé va bientôt voir le jour, à la place du pré-fabriqué. 

Le maire  a du mal à digérer ce départ. Il avait tout fait pour qu'elle s'installe durablement. Aujourd'hui, il n'a plus de médecin généraliste. Sur des banderoles, installées à trois endroits stratégiques de la ville, il indique en chercher "désespérément" un. Pour le moment, il n'a reçu qu'une seule candidature. 


La rédaction de TF1 | Reportage : Nawal El Hammouchi, Christophe Nieulac, Emmanuelle Coppo

Tout
TF1 Info