VIDÉO - Les chantiers perchés de la lauze en Auvergne

par La rédaction de TF1 | Reportage : Guillaume Frixon, Céline Olive
Publié le 27 novembre 2023 à 18h13

Source : JT 13h Semaine

Découvrons des chantiers d'exception pour lesquels il ne faut pas avoir le vertige.
Des toits magnifiques qui ressemblent à des écailles de poisson.
Un savoir-faire unique que l'on doit à des artisans qui travaillent la lauze.

Dans une vie d'artisan, il y a parfois des chantiers hors du commun. De ceux qui pourraient être à marquer d'une pierre blanche, même lorsque vous posez de la lauze depuis des générations, comme au château de Val (dans le Cantal) où la toiture avait besoin d'un peu d'attention et de beaucoup de travail.

Pour accéder au toit, il a fallu se hisser avec une nacelle à près de 40 mètres de hauteur. Pour remplacer les pierres, il faut du sur-mesure et tailler la lauze à même la toiture. Près de trois semaines de travail vont être nécessaire pour remplacer les lauzes endommagées, mais aussi pour leur redonner tout leur éclat.

Sur ce château du XVe siècle, entre Cantal et Corrèze, grâce à son savoir-faire ancestral, cet artisan va marquer l'histoire de ce monument à son tour. Mais pour en arriver là, de longues heures passées dans leur atelier sont nécessaires. C'est presque 50% de leur temps de travail.

La lauze prend sa forme là, entre leurs mains. Chez eux, toutes les pierres ont été récupérées sur des toitures abandonnées ou à restaurer. Elles seront vendues deux fois moins cher que des neuves.


La rédaction de TF1 | Reportage : Guillaume Frixon, Céline Olive

Tout
TF1 Info