VIDÉO - Oradour-sur-Glane : "Une grande partie du village risque de disparaître"

par La rédaction de TF1 | Reportage : Carlo Parédés, Emmanuel Sarre
Publié le 24 mars 2023 à 16h29

Source : JT 13h Semaine

Le village martyr d'Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne) est un lieu de mémoire et d'histoire.
L'an prochain, on commémorera les 80 ans du massacre qui y a été perpétré par les nazis.
Le site est de plus en plus en mauvais état.

Oradour-sur-Glane est l'un des symboles de la barbarie nazie, un témoignage de l'horreur de la guerre. Mais près de 79 ans plus tard, les ruines ont subi l'épreuve du temps. "Tous les ans, l'infiltration de l'eau et le gel font des dégâts. Une grande partie du village risque de disparaître si on ne fait pas quelque chose", déclare Benoît Sadry, président de l'Association nationale des familles des martyrs.

Malgré les travaux réguliers, comme pour l'église actuellement, l'effort pour sauver le village martyr se chiffre à plusieurs millions d'euros. Pour réunir les fonds nécessaires, la Fondation du patrimoine se dit prête à lancer une grande souscription publique, si l'État propriétaire du site donne son accord.

Cette solution aurait l'avantage de ne pas remettre en cause la gratuité du site et d'y associer les 300.000 visiteurs annuels. Dans le village reconstruit juste à côté, l'idée est bien accueillie. Une conservation qui fait d'Oradour-sur-Glane un lieu de mémoire unique alors que d'autres sites symboliques en Europe n'ont pas été entretenus. Une leçon d'histoire grandeur nature, dans un village où le 10 juin 1944, une division de l'armée allemande a fait 643 victimes.


La rédaction de TF1 | Reportage : Carlo Parédés, Emmanuel Sarre

Tout
TF1 Info