La Bretagne, et notamment le Finistère, a la cote pour les vacances de la Toussaint.
Un succès qui s'explique par les tarifs mais aussi par l'intérêt des lieux.

Les vacances en Bretagne, ça décoiffe. La météo pluvieuse n'a pas freiné les vacanciers. Au contraire, les trains sont quasiment complets ce week-end. Le nombre d'arrivées en car, tout comme en covoiturage, a augmenté de 20%. Tous les voyageurs sont venus avec des tenues adaptées jusqu'au bout des pieds.

Pour les vacances de la Toussaint, le Finistère demeure le département le plus prisé de France, derrière la Charente-Maritime et le Morbihan. Un rapport qualité-prix très intéressant est l'une des raisons de son succès. Adèle et sa famille, par exemple, louent une maison pendant quatre jours, soit 70 euros la nuit, pour 50 mètres carrés. "C'est un bon rapport qualité-prix. C'est quand même une maison qui a une piscine. C'était le gros plus avec la famille et les enfants. Si on commence à partir un peu plus dans le Sud, le tarif peut être un peu plus cher aussi", explique-telle.

Pour les professionnels du tourisme, l'attrait pour leur département se confirme d'année en année. "Depuis quelques années, on voit un phénomène assez nouveau : des gens qui vont jusqu'au bout du Finistère. Avant, ils visitaient la Bretagne, s'arrêtaient dans les Côtes-d'Armor, sur la côte de Granit rose ou dans le Morbihan", constate Loïc Menguy, guide au phare de Plougonvelin (Finistère). Une côte qui attire quelle que soit la météo.


La rédaction de TF1 | Reportage vidéo : Médérick Pirckher, Tara Lagoutte

Tout
TF1 Info