Au cœur des régions

VIDÉO - "C'est le bazar !" : un déroutant carrefour à quatre stops installé dans les Landes

Léa Tintillier | Reportage G. Ployé, N. Forestier
Publié le 1 décembre 2021 à 10h02
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

INSOLITE - A la sortie du village landais de Benesse-Maremne, quatre panneaux stop viennent d'être installés… au même carrefour. De quoi dérouter les automobilistes : mais qui a la priorité ?

Quatre panneaux stop à un carrefour dans les Landes : ce n’est ni une plaisanterie ni une erreur des services chargés de la signalisation. À la sortie du village landais de Benesse-Maremne désormais, tout le monde doit s’arrêter à cette déroutante intersection, qui aurait de quoi déstabiliser plus d'un candidat lors d’un examen au permis de conduire. 

Les automobilistes confirmés sont eux-mêmes déroutés. "Ça fait bizarre, ça, c'est sûr, parce qu'on est surpris, on ne connait pas. Mais bon, c'est comme ça, c'est la vie moderne", déclare une conductrice dans le reportage de TF1 en tête de cet article. "C’est le premier qui arrive au stop qui aura la priorité, donc il faudra qu’on soit très courtois et très attentif aussi", affirme une autre. 

Qui a la priorité ?

En réalité, c’est la règle de la priorité à droite qui s’applique. Mais que faire si quatre voitures arrivent en même temps ? "Priorité à droite ! Mais qui est à droite ? Le premier arrivé. Le premier arrivé voit qui est à sa droite. Non, c'est le bazar ! C'est complètement le bazar", sourit une automobiliste. "S'il y a quatre voitures, on sera tous coincés. Si l'objectif, c'est de ralentir la vitesse, autant mettre des ralentisseurs plutôt qu'un carrefour à quatre stops", pointe un autre. 

Marc Lecourt, patron de l’autoécole 2L à Benesse-Maremne, éclaire à ce sujet nos confrères de France Bleu. "À ce moment-là, on va simplement oublier la règle de la priorité à droite et c’est la courtoisie qui va prendre le relais. Si on prend au strict sens le code de la route, c’est grosso modo le dernier arrivé qui va pouvoir passer contrairement à ce que l’on pourrait croire", explique-t-il. 

Lire aussi

La municipalité de la commune vient tout juste d’installer ces quatre panneaux de signalisation. Bien moins coûteux que des feux tricolores, ils ont vocation à casser la vitesse des automobilistes. "Notre but, c’était de mettre tous les gens en sécurité par rapport à un grand linéaire tout neuf qui leur permet d’aller très vite. J’en conviens que c’est relativement bizarroïde", admet Jean-François Monet, maire (SE) de Benesse-Maremne. Très courant aux États-Unis ou au Canada, ce type de carrefour à quatre stops devra faire ses preuves dans les Landes. 


Léa Tintillier | Reportage G. Ployé, N. Forestier

Tout
TF1 Info