Au cœur des régions

Vague de chaleur : ce producteur brade ses fraises pour ne pas les jeter

TF1 | Reportage Claire Eckersley, François Resbeut
Publié le 13 mai 2022 à 13h03
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

À cause de la chaleur, les producteurs de fraises sont obligés de brader les stocks pour les épuiser au plus vite.
En effet, la récolte est particulièrement abondante.
Elle intervient également avec un mois d'avance.

Les fraises sont arrivées, mais cette année, elles sont exceptionnellement abondantes. Et elles ont un mois d'avance. La faute aux fortes chaleurs des dernières semaines qui ont largement accéléré leur maturité. Alors il faut faire vite. Depuis trois semaines, Francis les récolte du matin au soir, sept jours sur sept. "Si on les laisse trop longtemps à maturité, elles commencent à pourrir et pourrissent les fraises vertes à côté, et donc la production à venir", précise-t-il.

Un prix en baisse

Pour le moment, aucune perte importante n'est à déplorer. Francis récolte jusqu'à 250 kilos de fruits en une matinée. Il les vend ensuite directement aux consommateurs pour 5,50 euros le kilo, 50 centimes de moins que les autres années. Ce qui permet aux deux camps de s'y retrouver.

Lire aussi

Même situation dans les villages voisins où les fraises sont vendues trois euros moins chers que d'habitude. Seul problème : la saison se terminera plus tôt cette année. La récolte des fraises devrait se terminer fin mai, un mois plus tôt que d'habitude.


TF1 | Reportage Claire Eckersley, François Resbeut

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info