Au cœur des régions

Zones blanches : ces communes normandes qui attendent la 4G

Publié le 5 mai 2021 à 13h15
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Dans les zones blanches, le téléphone et Internet passent mal ou pas du tout. Le gouvernement a promis qu'il n'y en aura plus à la fin du quinquennat.

À Beaufour-Druval (Calvados), une commune de 400 habitants, le réseau téléphonique est très mauvais en fonction des opérateurs. Si certains y voient l'avantage de ne pas y être dérangés, pour Alain, il y a aussi des inconvénients. "Il n'y a pas beaucoup de réseaux. On est obligé de monter là-haut pour appeler. C'est ennuyeux", confie-t-il.

À 30 kilomètres de là, la ville de Barneville-la-Bertran connaît le même problème, notamment pour ceux qui y travaillent. "Dans mon activité, une zone blanche est très problématique. J'installe des équipements audiovisuels et je suis régulièrement obligé d'appeler des fournisseurs, des installateurs", lance un homme.

Les opérateurs ont 24 mois pour assurer la couverture du réseau de ces communes. Une nouvelle qui facilitera la vie des habitants ainsi que le travail dans cet établissement hôtelier. En Normandie, 21 zones sont prioritaires et devraient obtenir une couverture téléphonique optimale d'ici deux ans.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info