Les partis pris : "100 jours, le fouillis E. Borne", "Aider les Comores, mais seulement si…" et "Tucker Carlson, bye bye le trublion"

Publié le 26 avril 2023 à 19h50, mis à jour le 27 avril 2023 à 0h09

Source : 24H PUJADAS, L'info en questions

Tous les soirs, Jean-Michel Aphatie, François Lenglet et Abnousse Shalmani donnent leurs points de vue sur un sujet d'actualité dans 24H Pujadas sur LCI.

Élisabeth Borne devait traduire en intention concrète les déclarations d’intention d'Emmanuel Macron lors de ses allocutions. Le 17 avril parle de 100 jours, d'apaisement, d’unité, d’ambition et d’action. Jean-Michel espérait que la Première ministre allait nous dérouler un calendrier, ce qui n’a pas été le cas. Selon lui, Élisabeth Borne n’a su déterminer aucune priorité sur toutes les actions et projets de loi qu’elle propose. Jean-Michel Aphatie juge que cette feuille de route, pour les 100 jours à venir, n’a rien de concret, et n’a fait que faire apparaître au grand jour le fouillis Élisabeth Borne.

La France, le premier bailleur de fonds des Comores, débloque 150 millions d’euros, en trois ans, en échange de la lutte contre le départ massif de migrants comoriens vers Mayotte. L’engagement français a été tenu. L’engagement comorien non, car 400 000 personnes vivent aujourd’hui à Mayotte. Aussi, les Comores refusent de reprendre les ressources de leurs ressortissants. Pascale Perri pense ainsi que si on veut continuer d’aider les Comores, on le fait, mais avec des conditions à l’avenir.

Le licenciement de Tucker Carlson, présentateur chez Fox News, a provoqué un débat national. Il lance des propos comme “Obama n’est pas un vrai Américain”, “La guerre d’Irak était la faute des démocrates, alors qu’ils étaient aux oppositions”, etc… Mais ce qui est fou, c’est que ses followers le sont d’accord avec lui, et qu’en plus, ils le répètent. Ce qui incite Abnousse Shalmani à dire “bye bye le trublion”.


La rédaction de TF1info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info