Tous les soirs, Jean-Michel Aphatie, François Lenglet et Abnousse Shalmani donnent leurs points de vue sur un sujet d'actualité dans 24H Pujadas sur LCI.

Jean-Michel Aphatie s’est penché sur la question du passage en force sur les retraites. Un projet de loi de financement de la Sécurité sociale sera présenté en Conseil des ministres mercredi prochain. Pour lui, “il y a des inconvénients partout”. “Il faudrait bien qu'Élisabeth Borne ou quelqu'un d'autre fasse un choix” sur la forme et les moments qui “sont intimement liés". Jean-Michel Apathie précise que présenter un projet de loi en 2023, c'est s'engager dans “un bazar sans nom” et n’avoir l’accord de personne. Il ajoute que les manifestations de rue seraient une évidence.

François Lenglet apporte son point de vue sur Patagonia. D’après lui, le projet d’Yvon Chouinard, patron de Patagonia, correspond à ce que l’on appelle “l'investissement socialement responsable” qui est de plus en plus critiqué. En d’autres termes, “on continue de faire du pognon comme avant, on a juste la bonne conscience en plus, alors qu'on ne devrait pas”. Il a souligné que “l’on ne change pas le capitalisme”. En donnant son patrimoine à une fondation, Yvon Chouinard évite des centaines de millions de dollars d'imposition. Il ajoute que “si Chouinard ne paie pas d'impôt, ce sont les autres qui financeront les dépenses de l'État”. Autrement dit, “Chouinard est très généreux, mais un petit peu aussi avec l'argent des autres”.

Abnousse Shalmani revient sur la première journée de l'Assemblée générale des Nations unies. Pour elle, la Russie n’est pas vraiment isolée. La “multipolarité” est de vigueur pour Poutine. Ce qui étonne Abnousse Shalmani qui estime que le président russe a perdu dès le 27 février. Et pour cause, la ville de Kiev n'est pas tombée en trois jours. À l'ONU, 35 pays sont restés neutres vis-à-vis des “sanctions”. Cela traduit des valeurs démocratiques “qui n'excitent plus comme avant”. “Le prochain pôle commercial, c’est la Chine, et le prochain pôle diplomatique, ça va être la Turquie”, a-t-elle lancé. Elle conclut que la victoire face à Poutine n’est pas une grande victoire.

Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.


La rédaction de TF1info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info