Après 13 ans d’existence, l’entreprise est devenue l’un des emblèmes du Made in France. Aujourd’hui, le Slip Français lance une opération pour diviser ses prix par 2. Objectif : rendre ses articles accessibles au plus grand nombre.

Pour cette opération baptisée (R)évolution, le Slip Français a commandé 400 000 pièces qu’il espère écouler en 2024. Il sollicite le grand public car sa survie en dépend dans un contexte où le Made in France souffre. Inflation, guerre en Ukraine, Fast Fashion, les facteurs sont nombreux et seuls 3% de la consommation textile en France vient du Made in France ! 75 000 personnes ont déjà répondu présent. Objectif pour le Slip Français : « réindustrialiser et retrouver des volumes qui pourront donner un nouveau souffle à l’industrie ». Et pourquoi pas encore baisser les prix ? Car il est difficile de faire face à la concurrence qui agit comme un rouleau compresseur sans respecter les mêmes règles. Pas d’aides, pas de cadre favorable pour celles et ceux qui fabriquent tout en France et qui s’imposent des règles contraignantes, ce qui peut paraître aberrant. Et Guillaume Gibault de conclure : « Il faut des opérations qui montrent le chemin ! Si on attend d’avoir la bonne loi dans deux ans, ce sera trop tard. C’est rare d’avoir un discours où on dit la vérité aux gens, il faut qu’il y ait des initiatives d’entreprises engagées qui prennent des risques et que le grand public nous soutienne ».


La rédaction de TF1info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info