Covid-19 : la France face à la 7e vague

Covid-19 : quels sont les départements où l'épidémie flambe le plus ?

Léa Prati
Publié le 6 juillet 2022 à 15h28, mis à jour le 6 juillet 2022 à 20h44
JT Perso

Source : TF1 Info

À l'échelle nationale, le taux d'incidence s'élève à 1141 cas pour 100.000 habitants.
Mais cette flambée est extrêmement variée selon les territoires.
Les littoraux et l'Île-de-France sont les plus touchés.

L'ensemble de l'Hexagone n'est pas logé à la même enseigne. En moyenne, au 6 juillet, plus de 123.000 nouveaux cas de Covid-19 sont recensés chaque jour sur l'ensemble du territoire. Au cours des dernières 24 heures, 154.615 cas positifs ont été recensés, soit une hausse de 24% en sept jours. La veille, plus de 200.000 cas... Du jamais vu depuis trois mois. Par conséquent, le taux d'incidence s'envole partout en France métropolitaine et s'élevait, au niveau national, à 1153,3 cas pour 100.000 habitants au 3 juillet, en augmentation de 54,9% par rapport à la semaine précédente. 

Mais cette dynamique à la hausse est extrêmement variée et inégale selon les territoires et les départements. 

Un taux d'incidence à plus de 1500 en Loire-Atlantique

De la Bretagne à la Côte d'Azur, on observe une flambée des cas plus importante sur les littoraux et les lieux de villégiatures. Ainsi, en Gironde, le taux d'incidence s'élevait, au 5 juillet, à 1376 et dans les Alpes-Maritimes à 1364. Quant au Finistère, il y est de 1294 et en Vendée de 1275. 

Un seul département sur le littoral dépasse la barre symbolique des 1500 cas pour 100.000 habitants : la Loire-Atlantique qui possède un taux d'incidence de 1503. Certains experts pointent du doigt l'influence du Hellfest, festival de métal qui a réuni 420.000 personnes à Clisson. 

Lire aussi

Les territoires franciliens sont aussi particulièrement touchés par cette énième vague de Covid-19. Le taux d'incidence en Île-de-France est quasiment remonté au niveau du pic de la vague précédente, et il semble bien parti pour le dépasser dans les prochains jours. Les deux tiers des cas quotidiens correspondent à des variants #Omicron BA.2.12.1, BA.4 et surtout BA.5, qui portent cette septième vague.

Paris est en tête avec 1274 cas pour 100.000 habitants. Elle est suivie de près par les départements des Hauts-de-Seine (1215), du Val-de-Marne (1048) ainsi que les Yvelines (1020), tous au-dessus de 1000, donc.  Face à un virus qui "circule plus et plus vite", le nouveau ministre de la Santé, François Braun, a expliqué qu'il fallait "protéger la population et veiller au retentissement de cette reprise sur le système de santé".

À l'inverse, les départements les moins touchés sont les territoires ruraux avec une faible densité de population. Par exemple, la Meuse observe un taux d'incidence de "seulement" 681 quant au Cantal, il s'élève à 638. 


Léa Prati

Tout
TF1 Info