Une femme de 62 ans est décédée samedi après avoir contracté le choléra à Mayotte.
Cela porte à deux le nombre de morts liés à l'épidémie dans le département.

Une femme de 62 ans est décédée samedi 25 mai à Mayotte, des suites du choléra, selon l'Agence régionale de santé (ARS). Cela porte à deux le nombre de morts lié à l'épidémie dans l'archipel. Dans un communiqué, l'ARS indique que 

la victime est décédée "à son domicile sur les hauteurs du quartier de Cavani, à Mamoudzou". 

Un premier décès le 8 mai

Selon le protocole de lutte contre le choléra, "les équipes d'intervention se sont rendues sur place afin de procéder à la désinfection du foyer et à la prise en charge de l'entourage de la défunte". Par ailleurs, "les opérations de vaccination des cas contacts" ont commencé ce dimanche 26 mai, précisent les autorités qui surveillent avec attention l'évolution de l'épidémie à Mayotte. 

Le 8 mai dernier, un premier décès lié au choléra était recensé, un enfant âgé de trois ans, depuis que les premiers cas de la maladie ont été recensés à la mi-mars chez des personnes de l'archipel des Comores, situé non loin. L'ARS avait alors dû démentir formellement "les informations selon lesquelles un lot d’eaux embouteillées défectueux" était à l'origine de la mort du petit garçon. Face au nombre de cas enregistrés - 85 personnes en date du 15 mai - Santé publique France (SPF) a notamment appelé au renfort de réservistes dans les hôpitaux, afin de remplacer les partants.


C.Q

Tout
TF1 Info