Les maladies de l’enfance

Alerte sur les streptocoques A après la mort d'au moins deux enfants en France

A.B. avec AFP
Publié le 6 décembre 2022 à 16h42, mis à jour le 7 décembre 2022 à 7h24
JT Perso

Source : TF1 Info

Les autorités sanitaires alertent ce mardi sur une hausse inhabituelle des infections aux streptocoques A.
Ces bactéries sont notamment à l'origine de la scarlatine.
Elles ont provoqué la mort de plusieurs enfants, au Royaume-Uni et en France.

Le Royaume-Uni avait déjà tiré la sonnette d'alarme il y a quelques semaines. C'est désormais au tour de la France de s'inquiéter. Les autorités sanitaires ont prévenu, mardi 6 décembre, sur une hausse inhabituelle des infections aux streptocoques A, bactéries notamment à l'origine de la scarlatine, chez les enfants en France. Évoquant plusieurs décès, elles jugent improbable que cette flambée soit due à l'émergence d'une nouvelle souche. 

"Plusieurs cas pédiatriques d'infections invasives à streptocoque du groupe A (...), en nombre plus important qu'habituellement, ont été signalés dans différentes régions - Occitanie, Auvergne-Rhône-Alpes, Nouvelle-Aquitaine - au cours des 15 derniers jours", a averti la Direction générale de la santé (DGS) dans un message aux soignants.

Des cas "sans lien entre eux"

Les streptocoques A sont une catégorie de bactéries à l'origine d'infections variées qui se traduisent fréquemment par une angine. Ils sont également la cause de la scarlatine, l'une des principales maladies infantiles. Au cours des derniers jours, deux enfants et un adulte sont décédés à l'hôpital à cause de complications de ces infections, selon la DGS. Une fillette de trois ans est notamment décédée dans les Landes le 28 novembre dernier, des suites d'une angine liée à ces streptocoques. Mais la situation ne se résume probablement pas à ces seuls cas avérés. 

Ces dernières semaines, les soignants ont ainsi fait remonter une "recrudescence de formes graves et de décès (laryngite/pleuropneumopathies, arrêts cardio-respiratoires inexpliqués brutaux évocateurs de chocs toxiques streptococciques) consécutifs à une infection à streptocoque A chez plusieurs enfants", a prévenu la Direction générale de la santé.

Lire aussi

Au Royaume-Uni, au moins six décès d'enfants ont été attribués à une infection aux streptocoques A. Les autorités britanniques comme françaises jugent toutefois improbable que cette recrudescence soit due à l'émergence d'une nouvelle souche bactérienne plus dangereuse. En France, les cas graves récents n'ont "pas de lien entre eux" et apparaissent provoqués par "des souches différentes", a précisé la DGS.


A.B. avec AFP

Tout
TF1 Info