Risque "élevé" d'allergies aux pollens : la quasi-totalité de la France en alerte rouge

par M.G
Publié le 20 mai 2023 à 22h10, mis à jour le 28 mai 2023 à 10h13

Source : JT 13h Semaine

Le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) fait état d'un risque "élevé" d'allergies aux pollens dans la quasi-totalité de la France.
Seuls six départements n'étaient pas concernés par l'alerte rouge ce dimanche 28 mai.

Préparez vos mouchoirs. Le risque d'allergies aux pollens est particulièrement fort à moins d'un mois du début de l'été. Selon le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), la quasi-totalité de la France est concernée par ce phénomène. Ce dimanche 28 mai, seuls six départements de l'ouest restent en vigilance jaune, la totalité des autres étant en alerte rouge, synonyme d'impact "élevé". 

Seuls six départements n'étaient pas concernés par l'alerte rouge aux pollens dimanche 28 mai 2023.
Seuls six départements n'étaient pas concernés par l'alerte rouge aux pollens dimanche 28 mai 2023. - RNSA

La dispersion des graminées favorisée par la météo

"Le risque d'allergie sera élevé sur toute la France", indique l'association sur son site. "Les belles conditions météorologiques printanières favoriseront l'émission et la dispersion des pollens de graminées dans l'air. Seules les rares averses orageuses pourront apporter un répit temporaire aux allergiques, juste le temps de la pluie qui viendra plaquer les pollens au sol."

Pour minimiser les désagréments, pendant de telles périodes polliniques, les autorités préconisent de se rincer les cheveux le soir, d'aérer très régulièrement (au moins 10 minutes par jour, de préférence avant ou après le lever du soleil) ou encore d'éviter de faire sécher le linge en extérieur. Le fait de garder les vitres fermées lors de déplacements en voiture peut également aider. 


M.G

Tout
TF1 Info