L'info passée au crible
Verif'

Après le commerce en ligne, place aux vaccins pour Amazon ?

Thomas Deszpot
Publié le 13 juillet 2022 à 17h50, mis à jour le 21 juillet 2022 à 10h10
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Après avoir conquis le marché de la vidéo en ligne avec son service Prime, Amazon chercherait à investir le domaine de la santé.
Des articles indiquent même que la firme souhaite développer des vaccins contre le cancer.
Si elle communique peu autour de cette activité, l'entreprise fondée par Jeff Bezos fait de la santé un axe de développement majeur pour son futur.

Déjà implanté dans des domaines d'activité très variés, Amazon va-t-il bientôt concurrencer des entreprises telles que Pfizer dans le secteur de la santé ? Des articles sont en effet relayés en ligne, évoquant l'activité de la firme américaine en la matière, et plus spécifiquement dans le développement de nouveaux vaccins.

Il ne s'agit pas de rumeurs ou de simples bruits de couloirs : en effet, un porte-parole de l'entreprise a confirmé la mise en place d'un partenariat avec un institut de recherche, dans le but de mettre au point des vaccins pour lutter contre le cancer. Si cette annonce peut surprendre, elle s'inscrit en réalité dans la lignée d'orientations stratégiques d'Amazon, de plus en plus mobilisé en matière de santé.

Un essai clinique de phase 1 déjà initié

Si le géant fondé par Jeff Bezos est omniprésent lorsque l'on évoque le commerce en ligne ou le streaming vidéo via sa plateforme Prime, on l'associe bien moins en France à un acteur de la santé. Pourtant, outre-Atlantique, CNBC rapporte qu'Amazon a obtenu le feu vert des autorités sanitaires pour lancer un essai clinique. Son partenaire scientifique, le Fred Hutchinson Cancer Research Center, est spécialisé dans la recherche contre le cancer. Ensemble, les deux entités comptent mettre au point des "vaccins personnalisés", en mesure de traiter le cancer du sein et le mélanome, une forme de cancer de la peau. 20 patients sont d'ailleurs recherchés actuellement pour prendre part aux premiers essais cliniques.

Un représentant d'Amazon a confié à la presse que l'essai serait avant tout conduit par le centre de recherche Fred Hutchinson. L'occasion d'en dire davantage sur l'implication de l'entreprise dans ce projet : "Amazon apporte son expertise scientifique et en apprentissage automatique [...] pour explorer le développement d’un traitement personnalisé pour certaines formes de cancer", a-t-il précisé. "Ce sera un processus long et pluriannuel", a ajouté l'intéressé, selon qui la firme reste ouverte à une collaboration "avec d’autres organisations des soins de santé et des sciences de la vie" à l'avenir. Le Daily Mail observe qu'Amazon "n'est pas le seul acteur du marché à rechercher un traitement personnalisé du cancer basé sur le séquençage de l'ADN". Pour autant, on peut imaginer que les compétences technologiques de la firme lui seront utiles dans ce domaine, à l'instar de Google qui a notamment développé une filiale spécialisée dans les biotechnologies.

Lire aussi

Amazon, futur acteur majeur de la santé ? C'est "la première fois que l'entreprise travaille sur son propre médicament", tempère la presse anglophone, mais de multiples signaux montre qu'il s'agit d'un axe de développement majeur pour l'entreprise. En 2017, elle a pu disposer d'une licence pour vendre des médicaments aux sur le sol américain, avant de lancer 3 ans plus tard sa plateforme Amazon Pharmacy. Dans le même temps, en 2020, était lancée une expérimentation nommée Amazon Care : une forme de "clinique médicale virtuelle", réservée dans un premier temps aux salariés du groupe, mais qui a vocation à s'étendre à tous les États-Unis.

Si Amazon ne cache pas son ambition et noue des partenariats pour développer des vaccins, il faudra sans doute attendre plusieurs années pour juger de l'efficacité des recherches entreprises. Les essais cliniques prennent en effet du temps, a fortiori lorsqu'il s'agit de se prémunir de maladies aussi dangereuses que les cancers. Rien ne permet par ailleurs de préjuger du succès de ces expérimentations : on peut notamment rappeler que de nombreux laboratoires ont tenté sans succès de développer des candidats vaccins contre le Covid-19, sans succès malgré d'importants investissements.

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Thomas Deszpot

Tout
TF1 Info