Aromathérapie : comment faire travailler sa mémoire en dormant ?

par Aurelie DUHAMEL pour TF1 INFO
Publié le 25 novembre 2023 à 7h00

Source : JT 20h Semaine

Arrivé à un certain âge, la crainte de perdre la mémoire se fait de plus en plus présente.
Toutefois, les difficultés liées à la mémorisation peuvent être bénignes et n’apportent pas systématiquement la preuve d’un trouble cognitif.
L’aromathérapie (l’art de soigner par les huiles essentielles) semble atteindre des résultats probants pour préserver sa mémoire et améliorer sa concentration.

Pour ne pas “avoir une mémoire de poisson rouge”, encore faut-il pouvoir l’entretenir suffisamment. Si de nombreux aliments sont réputés pour améliorer les performances cognitives — comme les fruits secs, le chocolat et oléagineux riches en oméga-3 - les spécialistes insistent sur l’importance de pratiquer une activité physique régulière, de rester actif et de maintenir une vie sociale épanouissante. Puisque le bon sens nous enseigne qu’il vaut mieux “prévenir que guérir”, certains se donnent même un coup de pouce supplémentaire en recourant à l’aromathérapie. Fondée sur l’utilisation des composés aromatiques des plantes, cette méthode simple et facile vise l’excellence du corps et de l’esprit. On fait le point.

Cerveau et aromathérapie, l’alliance parfaite ?

Booster sa mémoire en dormant, une idée tentante n’est-ce pas ? D’après de nombreux sites spécialisés, c’est possible grâce à certaines huiles essentielles, réputées pour prévenir certaines maladies neurodégénératives. Le 1ᵉʳ août 2023, une étude publiée par des neuroscientifiques de l’université de Californie, à Irvine, dans Frontiers in Neuroscience montre que les huiles essentielles entraîne une augmentation des performances cognitives de  226 % durant le sommeil. Les participants, âgés de 60 à 85 ans, étaient invités à diffuser des huiles essentielles dans leur chambre à coucher pendant deux heures, chaque nuit durant six mois. “Un enrichissement olfactif minimal administré la nuit produit des améliorations du fonctionnement cognitif et neuronal. Il peut donc constituer un moyen efficace et peu contraignant d'améliorer la santé du cerveau”, affirment les auteurs de cette recherche.  

Quelles huiles privilégier pour améliorer sa mémoire ?

Chaque participant a ainsi reçu un diffuseur d’odeur, avec des cartouches contenant sept huiles essentielles différentes : rose, orange, eucalyptus, citron, menthe poivrée, romarin, lavande. Des évaluations neuropsychologiques et des IRM réalisées en début puis en fin d’essai ont par ailleurs montré que l’aromathérapie entraîne une meilleure intégrité de la voie cérébrale reliant l’amygdale au cortex ainsi qu’une augmentation du “volume de matière grise dans l’hippocampe et le thalamus”. À en croire cette étude, s’exposer à différents parfums et odeurs la nuit stimulerait la perte de mémoire chez les personnes âgées et la qualité du sommeil. 

Ce n’est pas la première fois que la science met en évidence les liens robustes entre odeurs et mémoire, au point même que certaines fragrances nous renvoient à des souvenirs d’enfance marquants ou déclenchent de vives émotions. Une autre recherche de l’Université de Lancaster (Angleterre) publiée en octobre 2022 dans Science Daily montrait comment des personnes âgées exposées aux saveurs alimentaires de leur jeunesse ont pu “voyager dans le passé” et ainsi créer des aides mémoires puissants. 


Aurelie DUHAMEL pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info