L'Assurance maladie se satisfait d'avoir dépassé ses objectifs en matière de fraude en 2023.
La lutte contre ce fléau a déjà permis de récupérer 150 millions d'euros sur les six premiers mois.

Ce sont des "résultats probants" que la Caisse nationale d'assurance maladie (CNAM) a voulu présenter ce jeudi 5 octobre. Sur les six premiers mois de l'année, elle a déjà détecté et stoppé l'équivalent de 150 millions d'euros de fraudes. Soit 30% de plus que l'an dernier, à la même période (30 juin 2022). 

+15% de contentieux déclenchés

"La nouvelle stratégie anti-fraudes mise en place en 2022 et l’investissement des équipes de l’Assurance Maladie permettent de gagner en efficacité et de s’adapter aux nouvelles formes de fraudes", se félicite la CNAM dans un communiqué, citant "le renforcement des campagnes de contrôles précoces, le durcissement des sanctions à l’encontre des fraudeurs avérés, les task forces nationales qui ont contribué au démantèlement d’un réseau de centres de santé frauduleux". 

Cette nouvelle politique se traduit dans les contentieux déclenchés, d'après la CNAM, avec "une augmentation de 15% des suites contentieuses engagées par l’Assurance Maladie" par rapport à 2022. Au total, "plus de 3700 suites contentieuses, dont plus de 1600 procédures pénales" ont été enclenchées entre janvier et juin 2023 pour des suspicions de fraude à la Sécurité sociale.

Pour rappel, l'objectif fixé est celui de 380 millions d'euros de fraudes d'ici à la fin de l'année, soit davantage que le montant récupéré en 2022 de 316 millions euros, une somme jamais inégalée. L'objectif de la CNAM pour 2024 est encore plus ambitieux, avec 500 millions d'euros de fraudes à l'Assurance maladie détectées. 


C.Q

Tout
TF1 Info