Asthme : un pic d'hospitalisations observé chez les moins de 15 ans, selon Santé Publique France

M.G
Publié le 16 septembre 2022 à 14h39

Source : Audrey and co

Dans son dernier rapport hebdomadaire, Santé Publique France a relevé une forte hausse des hospitalisations dans l'Hexagone pour cause d'asthme chez les moins de 15 ans.
Une tendance observée lors de la semaine du 5 au 11 septembre 2022, qui s'avère relativement similaire à celle observée à la même époque les années précédentes.

Une nette augmentation... Comme à chaque rentrée. Dans son point hebdomadaire, Santé Publique France signale une forte augmentation des interventions médicales pour asthme chez les enfants de moins de 15 ans dans l'Hexagone. "Au niveau national, en métropole et départements français d’Amérique, les recours pour asthme chez les moins de 15 ans sont en forte hausse aux urgences (+169% soit +1 349 passages par rapport à la semaine précédente) ainsi que dans le réseau SOS Médecins (+82% soit +173 actes médicaux)", indique l'agence. "La proportion d’hospitalisation après passage aux urgences pour asthme augmente à 33% (vs 26% en S35)", ajoute-t-elle. 

Proportion hebdomadaire de passage aux urgences pour asthme chez les moins de 15 ans, entre 2019 et 2022.
Proportion hebdomadaire de passage aux urgences pour asthme chez les moins de 15 ans, entre 2019 et 2022. - Santé Publique France

Ces fortes hausses sont toutefois à relativiser. Chaque année, un pic est observé au moment de la rentrée scolaire. "Les hausses observées restent pour le moment comparables à celles des trois dernières années", confirme Santé Publique France.

En revanche, la tendance est totalement différente outre-mer. "Dans la zone Océan Indien, 4e semaine de rentrée scolaire à la Réunion et 3e semaine à Mayotte, le nombre de passages aux urgences pour asthme et la part d’activité chez les enfants de moins de 15 ans sont en baisse par rapport à la semaine précédente (-47% soit -44 passages et 7% de part d’activité vs 10% en S35)", indiquent les autorités sanitaires, précisant que la "proportion d’hospitalisation après passages aux urgences est en légère baisse : 28% en S36 vs 29% en S35". Là encore, l'activité est similaire au niveau des exercices précédents.


M.G

Tout
TF1 Info