Bonus de 15 euros proposé aux médecins libéraux pour des petites urgences

CQ
Publié le 1 juillet 2022 à 18h46
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Pour désengorger les services d'urgences cet été, Elisabeth Borne a retenu les 41 propositions de la "mission flash".
L'une d'elles prévoit un bonus de 15 euros par consultation pour les médecins acceptant sans rendez-vous des patients nécessitant une prise en charge rapide pour des petits soins.

La Première ministre Elisabeth Borne, en déplacement à Pontoise, a développé rapidement les trois axes de la "boîte à outils" qui sera proposée à tous les établissements de santé dès la semaine prochaine. Objectif : régler rapidement la situation difficile des urgences qui sont encombrées, faute de personnels. 

Un bonus pour les médecins ou les kinés

L'une de ces solutions, compilées par la "mission flash" (un rapport de 60 pages remis à la Première ministre), est "de mobiliser tous les professionnels de santé". Concrètement, les médecins pourront recevoir une majoration de 15 euros pour chaque patient en soins non programmés. Cette somme était celle demandée par le Samu. L'objectif est ici de rediriger les patients ayant besoin d'une prise en charge rapide (par exemple pansements, sutures, petites traumatologies...) vers les cabinets médicaux et ainsi de soulager les urgences. 

Les médecins retraités pourront également exercer cet été et la télémédecine va continuer à être facilitée, d'après Elisabeth Borne. Ce bonus sera aussi versé aux pharmaciens ou aux kinés, avec l'ouverture pour eux d'actes qu'ils ne pouvaient pas faire auparavant. Les maisons médicales de garde pourront par ailleurs ouvrir le samedi matin. L'ensemble des solutions de cette "mission flash" pourront être développées en fonction de chaque territoire et des choix faits par les Agences Régionales de Santé (ARS), en lien avec les préfets et toutes les professions concernées, a précisé la cheffe du gouvernement.


CQ

Tout
TF1 Info