L'entourage de Bruce Willis a annoncé mercredi que le célèbre acteur américain allait mettre fin à sa carrière.
Celui qui s'est notamment illustré dans la saga "Die Hard" ou encore "Armageddon" souffre d'aphasie.
Ce trouble dégrade les capacités cognitives.

Clap de fin pour Bruce Willis. L'acteur américain arrête sa carrière en raison de "problèmes de santé", a annoncé mercredi sa famille. "Il a récemment été diagnostiqué comme souffrant d'aphasie, ce qui impacte ses capacités cognitives", précise-t-elle sur les réseaux sociaux. Mais alors en quoi consiste cette pathologie ? 

Nommée ainsi en 1864 par le clinicien Armand Trousseau, l'aphasie est un trouble de la production et /ou de la compréhension du langage oral. Elle est consécutive à une lésion cérébrale, rappelle l'encyclopédie Universalis. Concrètement, un individu perd progressivement ses compétences dans la ou les langues qu'il maîtrisait, jusque-là, parfaitement. Un individu devient alors incapable d'utiliser et comprendre sa propre langue. Tout ce qui était naturel va alors devenir difficile ou impossible : discuter, comprendre, téléphoner, regarder la télévision, lire le journal ou un livre, écrire... 

Les symptômes et leur sévérité varient fortement d'un patient à l'autre. Ils se manifestent aussi sous des formes très différentes au gré des langues. Par exemple, un patient français ou anglais produira des symptômes différents de ceux d’un patient finnois ou japonais. Surtout, ils dépendent directement de la zone atteinte au niveau du cerveau. 

Deux types d'aphasie très répandus

Deux grands types d'aphasie sont à distinguer. D'une part, celle de Broca qui se caractérise par une réduction quantitative et qualitative importante de ce que le patient est capable de dire alors même que ses capacités de compréhension demeurent quasiment normales. Cette diminution de l'expression peut aller du fait de ne pas trouver certains mots appropriés à une incapacité totale de parler. L'aphasie de Wernicke, elle, se manifeste par un déficit majeur de la compréhension du langage, écrit ou oral. Elle entraîne de multiples paraphasies, des troubles du langage dans lequel le malade altère les mots ou les substitue par des termes dont la prononciation est proche. 

Dans la majeure partie des cas, ce trouble intervient à la suite d'un accident vasculaire cérébral (AVC) ou d'un traumatisme crânien. Environ 250 000 à 300.000 personnes en France en souffriraient. 


Maxence GEVIN

Tout
TF1 Info