Cancer de la peau : des premiers résultats positifs pour un vaccin développé par Moderna et Merck

Julien Moreau avec AFP
Publié le 15 décembre 2022 à 7h05, mis à jour le 15 décembre 2022 à 12h21
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Les laboratoires américains Merck et Moderna ont publié des résultats préliminaires positifs pour un vaccin à ARN messager en cours de développement.
Ce sérum serait efficace dans le traitement du mélanome, un cancer de la peau.
Un essai a été effectué sur 150 personnes atteintes d'un mélanome.

Une excellente nouvelle dans la lutte contre le cancer de la peau. Les laboratoires américains Moderna et Merck ont annoncé, ce mercredi 14 décembre, des résultats préliminaires positifs pour un vaccin à ARN messager en cours de développement. Un vaccin qui serait efficace dans le traitement du mélanome, un cancer de la peau, lorsqu’il est pris en combinaison avec un anti-cancéreux.

Un essai a été effectué sur 150 personnes atteintes d'un mélanome, une tumeur maligne du système pigmentaire de la peau qui apparaît sous la forme d'une tache pigmentée. La prise du vaccin en même temps que le médicament anticancéreux Keytruda a permis de réduire de 44% le risque de réapparition du cancer ou de décès, comparé aux personnes uniquement traitées avec l'anticancéreux.  

325.000 nouveaux cas de mélanome ont été diagnostiqués en 2020 dans le monde

"Pour la première fois, nous avons démontré le potentiel de l'ARN messager à avoir un impact au cours d'un essai clinique randomisé sur le mélanome", a déclaré dans un communiqué Stéphane Bancel, le patron de Moderna. 

Lors de l'essai, les patients avaient subi une opération pour retirer la tumeur avant de recevoir le traitement. Certains patients ont reçu jusqu'à neuf doses de vaccin. Environ 325.000 nouveaux cas de mélanome ont été diagnostiqués en 2020 dans le monde, selon le communiqué. 

Lire aussi

Moderna et Merck ont prévu de publier prochainement les résultats complets de l'essai, dont les résultats n'ont pas encore été vérifiés par des pairs. Les deux laboratoires américains ont également prévu de lancer en 2023 des essais dits de phase 3, soit sur un nombre bien plus important de patients. Moderna et Merck ont noué un accord pour développer et commercialiser ensemble ce vaccin contre le cancer de la peau et se partager les coûts et bénéfices potentiels.

La technologie de l'ARN messager s'est révélée clé dans la lutte contre la pandémie de Covid-19. Moderna avait fait une irruption fracassante sur le marché pharmaceutique en étant l'un des premiers, avec Pfizer-BioNTech, à proposer un vaccin contre le Covid-19 utilisant l'ARN messager. Cette technologie est considérée comme prometteuse dans la lutte contre de nombreuses autres maladies.


Julien Moreau avec AFP

Tout
TF1 Info