Une proposition de loi communiste a été adoptée en commission ce mercredi à l'Assemblée nationale.
Elle permet le remboursement intégral des soins, y compris "de support", liés au cancer du sein.
Si le texte est voté en séance plénière ainsi qu'au Sénat, les prothèses capillaires pourront notamment être prises en charge par la Sécurité sociale.

Les soins liés au cancer du sein bientôt intégralement remboursés ? Une proposition de loi communiste a été adoptée en ce sens ce mercredi en commission à l'Assemblée nationale. Son objectif ? Permettre la prise en charge totale par la Sécurité sociale de "l'ensemble des soins" liés à cette maladie, y compris les soins "de support", dont certains sont aujourd'hui parfois peu ou pas remboursés. Les prothèses capillaires de toutes catégories et le renouvellement des prothèses mammaires pourront ainsi être concernées par ce dispositif. Un amendement déposé par Renaissance a cependant exclu les dépassements d'honoraires, mentionnés dans le texte initial.

Cette nouvelle étape législative constitue "une victoire pour les 700.000 femmes atteintes du cancer du sein" a estimé le rapporteur du texte, Fabien Roussel (PCF). Inscrite à l'ordre du jour de la niche parlementaire communiste le 30 mai, cette proposition de loi pourrait ne pas être votée ce jour-là, faute de temps. Le cas échéant, la mesure pourrait alors trouver sa place dans une loi transpartisane, a précisé le responsable communiste lors de la commission. Il faudra alors que la disposition soit approuvée par les députés et les sénateurs pour être appliquée. "Merci de mettre en lumière cet enjeu", a souligné la présidente de la commission des Affaires sociales Charlotte Parmentier-Lecocq (Renaissance). 

Si le traitement médical du cancer du sein est aujourd'hui pris en charge à 100% par la Sécurité sociale, les malades doivent souvent faire face à un reste à charge important concernant des dispositifs et équipements médicaux annexes. L'an dernier, plus de 61.000 nouveaux cas de cancer du sein ont été détectés en France. 


T.A. avec AFP

Tout
TF1 Info