RÉGION PAR RÉGION - A l'issue d'un conseil de défense sanitaire qui s'est déroulé ce mercredi, le gouvernement a décidé de lever à partir du 4 octobre le port du masque obligatoire à l'école primaire. A une condition : que le taux d'incidence passe sous la barre des 50 cas pour 100.000 habitants. Retrouvez ici les principaux indicateurs.

Des contraintes différentes selon les régions. C'est ce que le conseil de défense sanitaire a acté ce mercredi, concernant le port du masque à l'école primaire : celui-ci ne sera plus obligatoire dès lors que le taux d'incidence passera sous la barre des 50 cas pour 100.000 personnes. Même règle concernant les jauges dans les lieux accueillant du public, qui seront supprimées quand le taux baissera.

Selon les derniers chiffres publiés dimanche, le nombre de malades atteints du Covid-19 et hospitalisés continue à reculer légèrement, avec 8.887 patients à l'hôpital. Le taux de positivité, qui mesure la proportion de cas positifs par rapport au nombre de personnes testées, est au plus bas depuis la mi-juillet. Le taux d'incidence est également "très faible" dans une trentaine de départements, avec moins de 50 cas pour 100.000 habitants, a souligné ce week-end le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal.

40 départements avec un taux d'incidence en dessous du niveau d'alerte

Quarante-et-un départements présentent actuellement un taux d'incidence en dessous du niveau d'alerte (50 cas pour 100.000 habitants). Notamment le Morbihan ou le Calvados

En Outre-Mer, la situation s'améliore par endroits. Selon l'agence Santé publique France, la semaine dernière la circulation du virus "diminuait toujours en Martinique et en Guadeloupe". Toutefois, malgré des admissions hospitalières en baisse, un excès de mortalité persiste. En Guyane, on observe une "stabilité du taux d'incidence et une augmentation des hospitalisations".

Carte réalisée par notre partenaire Esri France.

Si vous ne parvenez pas à consulter la carte et le tableau de bord, cliquez ici.

Vous pouvez  par ailleurs retrouver ici une carte des pays touchés à travers le monde.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info