La France fait-elle les bons choix face au virus ?

CARTE - Où le variant Delta circule-t-il le plus en France ?

Idèr Nabili
Publié le 7 juillet 2021 à 8h44
JT Perso

Source : TF1 Info

VIGILANCE - Le variant Delta est responsable de la nouvelle hausse des cas de Covid-19 observée en France depuis fin juin. Dans quelles régions est-il le plus présent ? On fait le point, carte à l'appui, réalisée avec notre partenaire Esri.

Responsable de la nouvelle hausse des contaminations en France, le variant Delta, initialement détecté en Inde, inquiète les autorités. Elles craignent que cette mutation, la plus contagieuse actuellement recensée, ne soit à l'origine d'une quatrième vague au cours de l'été. Car la couverture vaccinale - 52,4% de Français ont reçu au moins une dose - est encore jugée trop faible pour enrayer la dynamique de l'épidémie.

Selon les dernières données de Santé publique France, la mutation L452R, présente dans le variant Delta, représente désormais 47,3% des nouveaux cas dans le pays. Le ministre de la Santé Olivier Véran estime qu'il sera "bientôt majoritaire, probablement ce week-end", a-t-il indiqué ce vendredi sur France inter. Dans certaines régions, ce cap est même déjà franchi depuis plusieurs jours.

Lire aussi

C'est notamment le cas en Corse, où 85,7% des contaminations sont provoquées par cette mutation, un record en France. Suivent ensuite la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), avec 68,1%, puis la Normandie (63,4%), l'Île-de-France (59,1%), l'Auvergne-Rhône-Alpes (58,3%) et la Nouvelle-Aquitaine (53,9%).

Cette mutation représente également 50,1% des contaminations dans les Hauts-de-France, 47,4% dans le Grand Est, 46,8% en Bourgogne-Franche-Comté, 46,7% dans la région Pays de la Loire, 45,7% en Occitanie, 44,4% en Bretagne, et 39,9% dans le Centre-Val de Loire.

▶️ Si vous ne parvenez pas à consulter notre carte, réalisée avec notre partenaire Esri France, cliquez ici

Une très forte accélération en un mois

Si ces données montrent une forte présence du variant Delta dans le pays, l'arrivée de cette mutation en France est très récente. Selon les chiffres de Santé publique France, ce variant n'était responsable que de 2,1% des contaminations le 31 mai dernier. 

La Nouvelle-Aquitaine (11%), notamment dans les Landes, la région Paca (7,9%) et l'Auvergne-Rhône-Alpes (5,4%) étaient alors les régions les plus touchées. Désormais, le taux d'incidence national ne diminue plus, et repart même légèrement à la hausse, à un niveau toutefois beaucoup plus faible que lors des précédentes vagues.


Idèr Nabili

Tout
TF1 Info